Education numérique: nouvelles étapes du déploiement

Publié le 01.02.2021

Le développement de l’éducation numérique se poursuit dans les écoles du canton. Le Grand Conseil a confirmé sa confiance à ce projet d’envergure mené par le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) et ses trois partenaires en accordant fin 2019 une enveloppe budgétaire de 30 millions de francs pour les trois premières années de sa mise en œuvre. Ce budget finance notamment la formation continue des enseignants et la création des moyens d’enseignement. Un premier manuel vaudois consacré à la science informatique vient d’être édité. De nouveaux équipements sont également distribués et la connexion WiFi des établissements scolaires est mise à niveau. Malgré des perturbations du calendrier de mise en œuvre en raison de la crise sanitaire, 73% des montants prévus pour 2020 ont été investis.

Aux côtés du Concept 360°, de la valorisation de la formation professionnelle et de la consolidation de la LEO, le chantier de l’éducation numérique mené par le DFJC continue à progresser, toujours en collaboration avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), l’Université de Lausanne (UNIL) et la Haute Ecole pédagogique (HEP Vaud). La confiance du Grand Conseil pour ce projet et son plan d’action s’est concrétisée fin 2019 par la mise à disposition d’une enveloppe budgétaire de 30 millions de francs votée pour ses trois premières années de mise en œuvre. Les deux tiers de ce budget servent d’ores et déjà à la formation continue des enseignants et à la création des moyens d’enseignement nécessaires alors que le dernier tiers sert à financer les équipements utiles à la première phase de déploiement de l’éducation numérique dans les établissements scolaires ainsi qu’à la mise à niveau des infrastructures nécessaires. 

Un WIFI performant, condition sine qua non de la réussite du projet 

Depuis mai 2020, grâce à un partenariat négocié avec les Communes, le Canton participe directement à la mise en place du WiFi dans les classes, ce qui a permis de donner un coup d’accélérateur au déploiement du réseau pédagogique. La réussite du projet en dépend. La mise à niveau du WiFi dans les établissements du postobligatoire est aussi en cours; deux gymnases et deux écoles professionnelles en bénéficieront cette année. 

Un calendrier bousculé  

La période de pandémie que nous traversons rappelle à tous à quel point le numérique s’impose comme une nouvelle réalité avec laquelle il faut composer de plus en plus intensément. Comme dans bien d’autres domaines, la crise sanitaire a évidemment aussi perturbé le calendrier prévu pour ce grand chantier. Beaucoup de travail a toutefois pu être accompli, puisque non moins de 73% des montants prévus pour 2020 ont été dépensés, notamment dans la formation continue des enseignants.

La formation des enseignants, pierre angulaire du projet 

En 2020-21, 700 nouveaux enseignants doivent suivre les 6 journées de formation à l’éducation numérique débranchée, à la robotique éducative ou encore à l’utilisation des tablettes. Pour relever ce défi, 15 formateurs supplémentaires ont été formés par le centre LEARN de l’EPFL et la HEP. En tout, 1900 enseignants seront ainsi actifs dans le projet d’éducation numérique dès la rentrée prochaine. Cette formation comprend trois niveaux : permettre aux enseignants d’utiliser de nouveaux outils, de concevoir des cours et d’animer les exercices en classe. Une vidéo tournée à Villars-le-Terroir en janvier 2020 donne l’occasion de se faire une idée de la manière dont ces compétences leur sont transmises. Les résultats obtenus pendant les deux premières années de la formation des enseignants montrent une satisfaction de leur part tant sur le mode de transmission des compétences que sur le matériel qui leur est proposé. Ils transposent immédiatement, dans la quasi-totalité, ce qu’ils apprennent en cours dans leur classe. C’est un des atouts de cette formation continue. 

Un premier moyen d’enseignement vaudois 

L’accent a également été mis sur la conception des moyens d’enseignement. Le tout premier manuel du projet intitulé “Décodage” vient d’être édité. Il sert de support à l’enseignement de la science informatique au cycle 1 et a été conçu grâce à la collaboration de la Direction générale de l’enseignement obligatoire (DGEO) et des trois partenaires du projet. 

Grâce à l’investissement des enseignants et des différents partenaires du DFJC, la transition numérique dans le système de formation devient une réalité au bénéfice de l’apprentissage de plus en plus d’élèves vaudois, afin de leur permettre d’agir avec discernement dans les choix qui s’offrent à eux au quotidien.


L’éducation numérique, un projet novateur:
 L’objectif du projet d’éducation numérique dans le Canton de Vaud est la formation de tous les élèves au numérique et à ses multiples enjeux selon trois perspectives: comprendre le fonctionnement des algorithmes et des machines en introduisant la science informatique, expérimenter des activités numériques dans le contexte sécurisé de l’école pour comprendre et maîtriser les usages et enfin connaitre les éléments de citoyenneté numérique et d’appréhension des médias pour agir et interagir de manière critique et responsable dans les choix qui s’offrent au quotidien à tout individu aujourd’hui et demain. La priorité fixée par la conseillère d’Etat Cesla Amarelle consiste à développer la citoyenneté des élèves et leur esprit d’analyse dans le monde numérique qui les entoure. Pour y parvenir, le Conseil d’Etat, a soumis en 2019 au Grand Conseil un plan de mise en œuvre en trois volets pour une première phase de déploiement de l’éducation numérique. Le premier volet permet aux enseignants de disposer des compétences requises, le deuxième doit permettre d’initier les élèves aux compétences de base et le troisième volet prévoit de créer les conditions cadres permettant le développement d’environnements d’apprentissage propices à l’éducation numérique.

Partager la page