La Ville de demain imaginée par les jeunes Vaudois-es

Publié le 25.06.2019

Le 6 juin 2019, 127 élèves de 9ème et 10ème issus de sept établissements scolaires du canton de Vaud, une vingtaine d’étudiant-e-s HEC et quelques 60 professionnel-le-s se sont donnés rendez-vous pour la restitution des résultats du projet PEJ 2019 « La Ville de demain ». De la mobilité douce au harcèlement de rue, d’applications mobiles à la réalisation d’aménagements urbains, 32 propositions pour améliorer la vie des jeunes de leur commune sont nées d’un projet inédit et participatif. Ce challenge leur a été proposé par la Commission de coordination de la Politique cantonale de l’enfance et de la jeunesse (PEJ), présidée par le Service de protection de la jeunesse (SPJ) et en collaboration avec la Direction générale de l’enseignement obligatoire (DGEO).

La journée PEJ se voulait comme l’aboutissement du travail mis en place depuis septembre 2018 pour lequel huit classes d’élèves de 9ème et de 10ème provenant de sept établissements scolaires secondaires du canton de Vaud devaient « transformer des idées créatives en actions entrepreneuriales » avec l’aide de « Graines d’entrepreneurs ».

Grâce au cours HEC « La Ville de demain » de l’Université de Lausanne et à l’Atelier d’entrepreneuriat « Accelerator », les 32 propositions ont été modélisées et concrétisées en solutions innovantes, pour finalement être présentées aux sept communes partenaires du projet, soit Corsier-sur-Vevey, Cugy, Epalinges, Payerne, Préverenges, Rolle/Nyon et Yverdon. Dans le cadre du cours HEC, les étudiants ont repris les 32 idées de projets afin de les diviser en 10 thèmes spécifiques (mobilité douce, déchets, forêt et nature, etc.) sur lesquels travailler, tandis que l'Atelier d'entreprenariat et ses étudiants ont sélectionné 4 propositions de manière à pouvoir les concrétiser.

Grâce à l’investissement des divers-es participant-e-s au projet depuis plus d’une année, la manifestation a été un franc succès ! Le bon déroulement de l’événement ainsi que les conclusions réjouissantes auxquelles les acteurs et actrices ont abouti sur la participation des enfants et des jeunes dans le cadre scolaire ont permis de conforter la Commission de coordination PEJ, de même que le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) de la juste direction que prend cette Politique de l’enfance et de la jeunesse.

Partager la page