PLATEFORME 10 : première pierre du bâtiment « Un musée, deux musées »

PLATEFORME 10 : première pierre du bâtiment « Un musée, deux musées »

Publié le 05.10.2018 - Catégorie: Actualité , Culture et Architecture

La première pierre du bâtiment « Un musée, deux musées », le nouvel édifice qui abritera le Musée de l'Elysée et le mudac, a été posée vendredi 5 octobre devant plus de 500 personnes. De nombreux représentants des milieux politiques et culturels, ainsi que les mécènes et partenaires étaient présents pour cette cérémonie. La « première pierre » a pris la forme d’un cube en marbre blanc en deux parties, pour symboliser la réunion de deux institutions aux identités distinctes au sein d’un même bâtiment. Cet événement marque également le lancement de la deuxième étape de PLATEFORME 10. Car après l’inauguration du Musée cantonal des Beaux-Arts en octobre 2019 puis de celles de Musée de l’Elysée et du mudac en automne 2021, la capitale vaudoise sera riche d’un nouveau quartier des arts qui s’étendra sur une surface de 25'000 m2.

Collaborateurs du Musée de l'Elysée et du mudac © J. B. Sieber/ARC

Plus de 500 personnes ont assisté vendredi 5 octobre à la pose de la première pierre du bâtiment qui accueillera le Musée de l'Elysée et le mudac - Musée de design et d’arts appliqués contemporain sur le site de PLAETEFORME 10. Lancé au début du mois de juin, le chantier avance selon le calendrier et l’ouverture des deux musées est prévue en automne 2021. Geste symbolique important, la première pierre a été posée par une délégation du Conseil d’Etat composée de Cesla Amarelle et de Pascal Broulis, ainsi que par le syndic de Lausanne Grégoire Junod, Catherine Labouchère, Présidente de la fondation de soutien, Alain Barbey, Directeur régional des CFF, Chantal Prod’Hom, directrice du mudac, et Tatyana Frank, directrice du Musée de l’Elysée. Quelque 500 personnes ont marqué cet événement de leur présence. Plusieurs représentants des milieux culturels, politiques et économiques, de nombreux mécènes qui ont participé directement à son financement, ainsi que le personnel des deux musées.

Pour cette cérémonie, le mudac et le Musée de l’Elysée ont invité le photographevidéaste Julien Gremaud et les graphistes de Swiss Typefaces à imaginer une intervention vidéo qui se concentre sur le geste architectural de la première pierre tout en y intégrant les « mots » demandés expressément pour cet événement aux artistes, photographes, designers et donateurs qui ont écrit l’histoire des deux musées. Des mots symboliques qui traduisent leurs rêves et leurs attentes pour ce futur écrin du design et de la photographie.

Pour le Musée de l’Elysée, qui défend la photographie dans toute sa pluralité, ce nouveau bâtiment permettra de doubler les surfaces d'exposition en les pensant modulables et adaptés à la création contemporaine et au patrimoine photographique unique qu’il dévoilera, de réunir sur un seul site les espaces de conservation des collections en triplant leur volume et d’offrir des espaces permettant de proposer de nouvelles expériences au public. Pour le mudac, qui poursuit sa politique d’ouverture et d’échange, l’édifice à venir, avec ses vastes espaces lumineux, facilitera la mise en valeur du design contemporain local et international. Grâce à ce nouvel écrin, qui double ses espaces d’exposition, le mudac pourra enfin présenter généreusement ses collections ainsi que développer sa programmation dynamique d’expositions temporaires en mettant l’accent sur la médiation pour tous les publics. Autant de nouveaux atouts qui permettront aux deux musées de renforcer la promotion des artistes suisses et internationaux et d’offrir au public une vaste vitrine à toutes les formes de photographie et de design.

La réunion du Musée cantonal des Beaux-Arts, du Musée de l’Elysée et du mudac sur le site unique de PLATEFORME 10 favorisera les synergies institutionnelles et transdisciplinaires. Il permettra également la création d’un nouveau quartier des arts au cœur de la ville dont le rayonnement et l’esprit d’innovation dépasseront les frontières cantonales et nationales. Sa mission sera d'éveiller et d'élargir la curiosité de tous les publics en leur offrant un espace de découverte, d'échanges, d'apprentissage, d'expérimentations, d'émerveillement, mais aussi de loisirs et de contemplation.

Communiqué de presse (PDF, 80 Ko)

Intervention vidéo

Partager la page