Session cantonale des jeunes 2019: inscriptions ouvertes jusqu'au 15 mars 2019

Session cantonale des jeunes 2019: inscriptions ouvertes jusqu'au 15 mars 2019

Publié le 01.02.2019

Pour lancer la campagne de la Session cantonale des jeunes 2019, quatre jeunes vaudois ont débattu avec le président du Grand Conseil, premier citoyen du Canton et la conseillère d’État en charge du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture autour des thèmes du réchauffement climatique et de l’égalité des chances. Tous les jeunes vaudois-e-s de 14 à 20 ans intéressé-e-s sont appelé-e-s à s’emparer de ces sujets lors de deux journées de débat qui auront lieu les 30 et 31 mars prochains à Lausanne.

En plus de ces deux thèmes, les jeunes ont choisi de se pencher sur l’éducation numérique, le sport et le gaspillage alimentaire. Leurs propositions concrètes seront remises au président du Grand Conseil pour diffusion aux groupes politiques.

« Il est temps d’accepter les éoliennes dans nos paysages », « Il faudrait offrir un billet Interrail à tous les jeunes vaudois pour leur 18 ans pour les inciter à utiliser le train et visiter la Suisse et l’Europe », « Il faut exiger la parité homme/femme dans les organes politiques » ou encore « Il faut étendre la durée minimale du congé paternité », voilà quelques exemples de propositions faites par les jeunes. Elles ont été débattues ce vendredi dans la salle du Grand Conseil vaudois en présence de la presse. Ces échanges reproduits en mindmap, serviront de point de départ aux réflexions de la Session cantonale des jeunes 2019. Tirant au hasard des propositions venant des jeunes, le président du Grand Conseil vaudois Rémy Jaquier et la conseillère d’État Cesla Amarelle ont montré beaucoup d’intérêt pour ce débat avec quatre membres de la Commission de jeunes. Des jeunes qui ont rappelé leurs convictions et leur volonté de faire bouger les lignes politiques dans deux domaines où ils ressentent qu’il y a urgence. « Pas assez de volonté politique » dans le domaine du climat, « c’est inacceptable qu’il y ait encore autant d’inégalités homme/femme en 2019 » a-t-on pu entendre dans la bouche de ces apprenti-e-s et étudiant-e-s.

Inspirée du modèle de la Session fédérale qui réunit 200 jeunes chaque année à Berne, la Session cantonale s’adresse sans discrimination aux Vaudois de 14 à 20 ans. Aucun prérequis particulier n’est exigé. Après une allocution d’ouverture de la cheffe du Département de la formation de la jeunesse et de la culture, Cesla Amarelle, les débats seront ouverts les 30 et 31 mars, sur des thèmes choisis par les jeunes: l’éducation numérique, le sport (quelques mois avant les JOJ 2020), l’égalité des chances et le gaspillage alimentaire. A ces quatre thèmes s’ajoute le réchauffement climatique, suite aux fortes mobilisations de ce début d’année. Lors de la Session, les jeunes pourront échanger avec des experts de ces sujets, mais aussi avec des députés du Grand Conseil de toutes sensibilités politiques. Et à l’issue du week-end, ils remettront les propositions débattues, amendées et adoptées au président du Grand Conseil pour diffusion aux groupes politiques. Plusieurs propositions des jeunes issues des éditions précédentes ont eu des effets concrets, après avoir été reprises par des député-e-s sous forme d’interpellations.

Les jeunes intéressé-e-s peuvent se renseigner et s’inscrire sur le site www.cdj-vaud.ch.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 mars 2019.

Communiqué de presse annonçant la session de jeunes qui se tiendra en mars 2019

Partager la page