Premier bilan de la mise en oeuvre de la LEO et modification du RLEO

Premier bilan de la mise en oeuvre de la LEO et modification du RLEO

Publié le 13.03.2018

À l’issue de l’année scolaire 2015-2016, qui a marqué le déploiement intégral des dispositions de la LEO dans les classes de la 1P à la 11S, Madame Anne-Catherine Lyon, alors cheffe du DFJC, avait entrepris une large consultation auprès des principaux partenaires de l’école, afin de poser les bases d’un premier bilan intermédiaire de la mise en œuvre de cette loi. Les apports de cette consultation avaient permis d’établir une liste de thématiques appelant à être examinées : maîtrise de classe au degré secondaire, options de compétences orientées métiers, suivi des élèves en difficulté, ainsi que des éléments relatifs aux ressources humaines et financières, notamment. Le calendrier de cette démarche prévoyait d’en tirer les premières conclusions au cours de l’année scolaire 2016-2017, pour mettre en place les aménagements utiles dès la rentrée scolaire d’août 2017.

À l’issue de l’année scolaire 2015-2016, qui a marqué le déploiement intégral des dispositions de la LEO dans les classes de la 1P à la 11S, Madame Anne-Catherine Lyon, alors cheffe du DFJC, avait entrepris une large consultation auprès des principaux partenaires de l’école, afin de poser les bases d’un premier bilan intermédiaire de la mise en œuvre de cette loi. Les apports de cette consultation avaient permis d’établir une liste de thématiques appelant à être examinées : maîtrise de classe au degré secondaire, options de compétences orientées métiers, suivi des élèves en difficulté, ainsi que des éléments relatifs aux ressources humaines et financières, notamment. Le calendrier de cette démarche prévoyait d’en tirer les premières conclusions au cours de l’année scolaire 2016-2017, pour mettre en place les aménagements utiles dès la rentrée scolaire d’août 2017.


Ainsi, un groupe de travail (GT LEO) a été mis en place, présidé par la Direction pédagogique et composé de représentant-e-s d’associations professionnelles, de syndicats, de l’association vaudoise des parents d’élèves et de l’URSP. Ce GT LEO s’est réuni à de nombreuses reprises durant le premier semestre de l’année scolaire 2016-2017. Un large consensus a pu être trouvé autour de la modification de trois articles du RLEO (64, 70 et 94), dans l’objectif de répondre aux problématiques identifiées comme les plus urgentes : maîtrise de classe en voie générale (VG) et suivi des élèves en difficulté, système des options et complexité de leur évaluation en VG.
Ces changements ont été présentés au Conseil d’État, et adoptés par celui-ci dans sa séance du mercredi 23 mars 2017. Ces nouveaux articles du RLEO appellent les précisions suivantes.

Art. 64 RLEO Enseignement consolidé sous la forme d’appuis individualisés ou en groupes
Dans les travaux d’élaboration de la LEO, il apparaissait important que les élèves les plus en difficulté puissent atteindre au moins des objectifs minimaux dans les trois disciplines que sont le français, les mathématiques et l’allemand. Dans cette perspective, il semblait nécessaire que ces élèves puissent disposer d’une grille horaire adaptée et d’un éventuel renforcement dans ces disciplines principales.
Dans certaines situations très spécifiques, l’impossibilité d’exempter un élève de l’enseignement de l’allemand s’est révélée trop rigide, avec pour conséquence de péjorer l’ensemble du cursus d’apprentissage de l’élève.
Ainsi, l’amendement de l’art. 64 ouvre désormais la possibilité d’exempter un élève de l’enseignement de l’allemand, dans certaines situations exceptionnelles, qui doivent rester rares pour ne pas dénaturer l’esprit de la LEO.

Art. 70 RLEO Options de compétences orientées métiers (OCOM)
Le premier bilan intermédiaire de la mise en œuvre de la LEO a mis en évidence certains inconvénients concernant les OCOM. La mesure, définie en collaboration avec les associations professionnelles et consistant à attribuer l’une des deux périodes d’OCOM de renforcement de français ou de mathématiques à de l’approche du monde professionnel et à la gestion de la classe, n’apportait pas suffisamment les effets escomptés.
La refonte de cet article vise ainsi à renforcer la maîtrise de classe en VG en lui réassignant deux périodes hebdomadaires, non évaluées, favorisant par conséquent le suivi des élèves, notamment ceux en difficulté. Elle apporte ainsi des simplifications dans l’évaluation en VG. Elle conserve néanmoins l’esprit tant de l’article 70 RLEO initial que de l’article 94 LEO, ce dernier prévoyant des OCOM qui « visent à approfondir, en les concrétisant, les objectifs du plan d’études dans les domaines utiles à la formation professionnelle initiale ».
La majeure partie du temps scolaire consacré au groupe d’options désormais intitulé Formation générale, est basée sur le programme d’Approche du monde professionnel et se trouve enrichi par la réalisation de projets intégrant les outils informatiques et les supports médiatiques, cet aspect se trouvant formalisé dans les Carnets de suivi MITIC, lesquels ont fait l’objet d’une introduction généralisée dès la rentrée scolaire d’août 2017. Pour sa part, le groupe des options artisanales, artistiques, commerciales ou technologiques (OCOM AACT) continue de permettre aux élèves d’acquérir des connaissances au travers d’applications concrètes qui renforcent le sens des savoirs appris en classe et qui sont nécessaires à leur entrée dans la formation professionnelle initiale (pour une meilleure cohérence avec la mise en œuvre effective de ces options, en particulier l’OCOM Économie et droit, la dénomination « commerciales » a été ajoutée). Parmi les OCOM, seules celles du groupe AACT font l’objet d’une évaluation.

Art. 94 Évaluation et décisions concernant les élèves relevant de l’art. 107, al. 3 LEO, y compris les élèves allophones
L’article 107 alinéa 3 LEO dispose que « les modalités de l’évaluation peuvent être adaptées pour prendre en compte des facteurs tels qu’une situation de handicap ou d’autres circonstances particulières ». Il apparaissait ainsi problématique que l’article 94 RLEO restreigne le champ d’application de cet article de la LEO, en se limitant aux élèves allophones. L’amendement proposé vise à mentionner l’allophonie comme une extension des situations décrites dans l’article 107 alinéa 3 LEO.

De ces trois modifications réglementaires a résulté la rédaction d’une nouvelle décision départementale n° 157 « Options de compétences orientées métiers » (en remplacement de la décision n° 127). De même, le Cadre général de l’évaluation a fait l’objet d’une 4e édition, pour prendre en compte les simplifications en matière d’évaluation des OCOM et apporter des améliorations ponctuelles à certaines dispositions spécifiques, sur la base de l’expérience des années scolaires précédentes. Enfin, le dépliant d’information aux parents « Options de compétences orientées métiers de la Voie générale » a fait l’objet d’une refonte pour prendre en compte les évolutions de l’article 70 RLEO.

Les travaux du GT LEO, rebaptisé dès la rentrée d’août 2017 « GT Suivi LEO » et désormais présidé par Mme Cesla Amarelle, entrée récemment à la tête du DFJC, se poursuivent pour rechercher des améliorations supplémentaires, relatives à des éléments de mise en œuvre de la LEO pour lesquels un consensus reste à trouver, et tirer un bilan de la mise en œuvre de ces aménagements des bases légales pour répondre aux besoins identifiés comme les plus urgents dans le contexte de mise en œuvre de la LEO.

Partager la page