Prestations socio-éducatives en milieu scolaire

Prestations socio-éducatives en milieu scolaire

Publié le 13.03.2018

Depuis l’automne 2016, un groupe de travail interservices a eu pour mission de définir, à partir des besoins et des propositions transmis par les professionnel-le-s du terrain, un concept de mise en service de prestations socio-éducatives en milieu scolaire. Réunissant trois services du DFJC (SESAF, SPJ, DGEO), ce groupe de travail a présenté un rapport en mars 2017 s’appuyant sur une enquête menée par la DGEO auprès de treize établissements de la scolarité obligatoire ayant développé des projets pédagogiques avec une dimension socio-éducative. L’enquête a ainsi permis de décrire des prestations mises en œuvre sur le terrain et d’en faire un bilan, d’identifier plus précisément des problématiques qui ne trouvent pas de réponse satisfaisante et d’évaluer le type de prestations supplémentaires qui seraient nécessaires, ainsi que leur coût.

 

Depuis l’automne 2016, un groupe de travail interservices a eu pour mission de définir, à partir des besoins et des propositions transmis par les professionnel-le-s du terrain, un concept de mise en service de prestations socio-éducatives en milieu scolaire. Réunissant trois services du DFJC (SESAF, SPJ, DGEO), ce groupe de travail a présenté un rapport en mars 2017 s’appuyant sur une enquête menée par la DGEO auprès de treize établissements de la scolarité obligatoire ayant développé des projets pédagogiques avec une dimension socio-éducative. L’enquête a ainsi permis de décrire des prestations mises en œuvre sur le terrain et d’en faire un bilan, d’identifier plus précisément des problématiques qui ne trouvent pas de réponse satisfaisante et d’évaluer le type de prestations supplémentaires qui seraient nécessaires, ainsi que leur coût.
Sur la base des travaux menés, la cheffe du DFJC a validé une phase pilote de deux ans durant laquelle six établissements scolaires sélectionnés parmi les treize ayant participé à l’enquête se verront soutenus, à hauteur d’un demi-poste, dans le développement de prestations socio-éducatives nouvelles ou l’extension des prestations existantes. Un groupe de travail, composé de représentants des trois services concernés, de la HEP, de l’URSP ainsi que des directeurs des six établissements pilotes, coordonne la mise en place et le suivi de cette démarche. De plus, la HEP est en charge de l’accompagnement des établissements dans l’élaboration des projets pilotes. Quant à l’URSP, cette unité a le mandat d’évaluer la pertinence des prestations développées en rapport avec les objectifs visés, en vue d’une éventuelle généralisation à tous les établissements de la scolarité obligatoire.

Partager la page