Désignation d’un nouveau directeur général de l’enseignement supérieur

Publié le 05.05.2022

Le Conseil d’Etat a désigné Jérémie Leuthold à la tête de la Direction générale de l’enseignement supérieur (DGES). Actuellement secrétaire général du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC), Jérémie Leuthold prendra ses fonctions le 1er juillet prochain à la suite du départ à la retraite de l’actuelle directrice générale.

Sur proposition de la Conseillère d’Etat Cesla Amarelle, le Conseil d’Etat a accepté le transfert de Jérémie Leuthold à la tête de la DGES. De par ses fonctions actuelles, Jérémie Leuthold est très impliqué dans la conduite et le développement des projets stratégiques du DFJC. Plus généralement, il collabore activement avec les Hautes écoles (HE) sur plusieurs projets complexes et innovants depuis de nombreuses années. Ses compétences humaines, son dynamisme, son respect des intérêts de chaque institution, ainsi que sa parfaite connaissance des fonctionnements de l’administration publique sont considérés comme des atouts majeurs face aux enjeux que doit relever la DGES. 

Dans le deuxième canton suisse possédant la plus forte densité de HE, rappelons que la DGES constitue le dispositif institutionnel permettant, d’une part, de respecter l’autonomie des HE tout en contribuant de manière agile à leur rayonnement, à leur promotion et à leur développement coordonné. La direction générale a également pour mission d’assurer la surveillance de l’Etat sur les HE telle que prévue par la loi. Par ailleurs, elle est le dispositif-clé permettant au Canton de mettre en œuvre la Loi fédérale sur l’encouragement des hautes écoles et la coordination dans le domaine suisse des hautes écoles (LEHE).

Tout au long de sa formation et de son parcours professionnel, Jérémie Leuthold a toujours travaillé au carrefour des matières, ce qui l’a conduit à travailler avec le potentiel d’innovation de plusieurs Universités et HE romandes depuis plus de dix ans. Il a ainsi entretenu des collaborations étroites sur différents projets de recherche mêlant sciences numériques, politiques et humaines. En plus de son cahier des charges, Jérémie Leuthold s’est notamment occupé de coordonner le pilotage global de l’éducation numérique entre l’Etat, la HEP, l’UNIL, l’EPFL. Il a également coordonné la mise sur pied des nouveaux indicateurs stratégiques indispensables au monitoring et au pilotage fin du système de formation. 

Enfin, Jérémie Leuthold représente le DFJC auprès de la Conférence latine de directeur de l’instruction publique (CIIP), comme membre de la Commission pour l’éducation numérique (CONUM). Il représente également le DFJC auprès de la Conférence suisse des directeurs de l’instruction publique (CDIP) comme délégué cantonal pour la numérisation dans le domaine de l’éducation.

Géographe de formation, Jérémie Leuthold est entré dans l’administration cantonale en 2018 comme secrétaire général adjoint du DFJC. Le Conseil d’Etat l’a nommé secrétaire général au 1er janvier 2021 avec comme mission de consolider le renforcement du Secrétariat général. Auparavant, Jérémie Leuthold a occupé différentes fonctions dirigeantes auprès de la Confédération et de l’Assemblée fédérale.

Afin d’assurer une transition optimale, Chantal Ostorero restera à disposition de la DGES encore deux mois. Le Conseil d’Etat lui exprime sa profonde gratitude et la remercie chaleureusement pour son intense engagement au service du DFJC et des HE, et il souhaite à Jérémie Leuthold plein succès dans ses futures fonctions.

Le poste de secrétaire général du DFJC sera remis au concours dès le début de la prochaine législature.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements pour la presse uniquement

Partager la page