Un intérêt croissant pour les formations à l'enseignement

La HEP Vaud accueille près de 1500 nouvelles étudiantes et nouveaux étudiants pour la rentrée 2021. Cette volée enregistre une croissance plus importante encore que les années précédentes. Les effectifs globaux sont eux aussi en augmentation, avec plus de 3000 personnes en formation dont plus de 2500 en formation de base. À souligner le nombre important d’enseignantes et enseignants qui s’inscrivent aux programmes de formation postgrade. En réponse à des besoins des établissements ou du public enseignant, l’offre de la HEP Vaud en matière de programmes CAS, DAS ou MAS est désormais la plus fournie de Suisse.

Un vent nouveau sur les formations postgrades

Pour cette rentrée 2021 s’ouvrent deux nouvelles formations postgrades en lien avec des projets portés par le DFJC : le CAS « Différenciation et gestion de classe : enseigner pour et avec la diversité » (lire ici) et le CAS « Amélioration de l’enseignement des mathématiques » (lire ici). Parmi les autres nouveautés, citons le DAS en « Gestion et direction d’institutions de formation » qui propose de nouveaux modules sur la conception de projets numériques à l’école et l’élaboration d’un concept global de durabilité dans un établissement scolaire, et le CAS en « Prévention des phénomènes de harcèlement-intimidation entre élèves », fruit d’une collaboration avec la Haute école de travail social et de la santé Lausanne (HETSL) (lire ici). Enfin, la HEP Vaud innove avec son nouveau CAS « Ingénierie des Évaluations en Formation » qu’il est possible de tsuivre intégralement à distance. Par ailleurs, la HEP Vaud prend part de manière significative au chantier de l’Éducation numérique en collaboration avec le DFJC, l’EPFL et l’UNIL (lire ici), en vue d’amener le corps enseignant au plus près des besoins actuels de l’école vaudoise.

Durabilité : la HEP Vaud passe aux actes

La HEP Vaud se dote d’un plan d’action durabilité et éducation à la durabilité. Objectifs : intégrer les principes pédagogiques d’une éducation à la durabilité dans les plans de formation, soutenir les projets d'étudiantes et étudiants ainsi que favoriser des projets de recherche sur la durabilité en milieu scolaire, agir sur les infrastructures et la gouvernance de l’institution. Une adéquation entre le lieu et les modalités de formation est ainsi recherchée, dans une optique d’approche institutionnelle globale, nommée Whole school approach.

Partager la page