Votre identité

Crissier : interpellation de trois individus suspectés de vendre de la drogue

Jeudi 24 novembre 2022, à la suite d’une opération en lien avec les stupéfiants, la Police cantonale a interpellé trois personnes suspectées de s’adonner au trafic de drogue. Lors de la perquisition d’un appartement à Crissier, une ouverture forcée a été effectuée et l’occupant de l’appartement a sauté du balcon situé au 3ème étage. Blessé, les premiers soins ont été prodigués par la police avant la prise en charge en ambulance pour l’hôpital. Ses jours ne sont pas en danger.

Ce jeudi 24 novembre 2022, dans le cadre d’une opération menée par la brigade des stupéfiants de la police de sûreté, des investigations ont permis d’identifier et d’interpeller trois personnes suspectées d’être impliquées dans un trafic de cocaïne.

Lors de cette opération, un premier suspect a d’abord été interpellé en rue dans l’après-midi. Puis, vers 18h30, le personnel du Détachement d’action rapide et de dissuasion (DARD) de la Police cantonale a effectué une perquisition dans un appartement à Crissier.

Lors de l’ouverture forcée de la porte palière, un deuxième suspect, qui se trouvait dans le logement, a sauté du balcon situé au 3ème étage. Blessé, l’occupant, un Nigérian âgé de 23 ans, a été pris en charge par la police pour les premiers soins avant d’être acheminé à l’hôpital en ambulance. Ses jours ne sont pas en danger. Peu de temps après, un troisième prévenu a été interpellé.

Les trois suspects interpellés, des Nigérians âgés entre 23 et 33 ans ont été entendus par la police.

Deux d’entre eux ont été placés en détention provisoire par la procureure en charge de la procédure. Lors de la perquisition et des interpellations, les policiers ont saisi environ 30 gr de cocaïne, du matériel de conditionnement, du produit de coupage et plus de CHF 1'800.--.

L’enquête se poursuit sous la responsabilité du Ministère public afin de déterminer l’activité délictueuse des suspects.

Cette opération a nécessité l'engagement d’inspecteurs de la brigade des stupéfiants et de la brigade de la police scientifique de la Police de sûreté, du DARD et de l’appui d’une patrouille de la Police de l’Ouest lausannois (POL) et de la brigade canine de la Police municipale de Lausanne.

Partager la page