Trois centres de vaccination dans le Canton de Vaud cessent leur activité - l’offre reste importante

Publié le 24.01.2022 - Catégorie: coronavirus et Santé

Le canton de Vaud, qui a administré plus de 1’400'000 doses de vaccins, redimensionne son offre, tout en maintenant une capacité importante pour celles et ceux qui veulent encore se faire vacciner. Les centres de Gland et Aigle fermeront leurs portes à fin janvier, celui de Beaulieu le 5 février. La population qui souhaite se faire vacciner est invitée à se rendre dans les autres centres encore disponibles – les inscriptions se font sur www.coronavax.ch

Le Canton de Vaud a commencé la vaccination à fin décembre 2020 par un engagement de la protection civile au sein de l’EMS « Le Pèlerin » et a mis en place un réseau très dense de lieux de vaccination, que ce soit dans des centres dédiés, avec la vaccination mobile, itinérante, à domicile et de proximité, mais aussi avec l’appui des cabinets médicaux et des pharmacies. A ce jour, plus de 1’4000’000 doses ont été administrées à la population résidant dans le canton de Vaud, soit 600’000 personnes ayant reçu une dose, plus de 510’000 ayant reçu deux doses et plus de 280'000 trois doses. Au total plus de 85% de la population éligible a été vaccinée, ce qui représente plus de 70% de la population totale. Près de 100'000 doses ont été administrées à des personnes non domiciliées dans le canton.

En raison de la diminution des demandes en vaccination, le Conseil d’État redimensionne son dispositif et ferme les centres de vaccination placés sous l’égide de l’État-major cantonal de conduite (EMCC) à Gland et Aigle au 29 janvier et à de Beaulieu au 5 février 2022, après l’administration de la 2e dose aux enfants de 5 à 11 ans qui y ont reçu leur première dose le 8 janvier. Les personnes qui ont des rendez-vous fixés au-delà de la fermeture des centres seront contactées prochainement pour se voir proposer un nouveau rendez-vous dans un autre lieu de vaccination.

Le Canton poursuit ses efforts pour garantir une offre de vaccination suffisante : en février, ce sont ainsi des capacités de plus de 24'000 doses par semaines qui seront proposées à la population. Ainsi les personnes qui le souhaitent peuvent encore profiter des nombreuses opportunités de se faire vacciner rapidement et facilement, ceci avant les prochaines vacances scolaires. Toutes les informations sur les lieux de vaccination, avec ou sans rendez-vous, se trouvent sur la page vd.ch/coronavirus-vaccin.

Des centres de proximité performants et faciles d'accès

Les centres de Gland et Aigle ont été exploités pendant 35 jours sous la conduite de l’EMCC et grâce à l’engagement de la Protection civile vaudoise avec jusqu’à 81 astreints par jour (1'500 jours de service), du Centre opérationnel Covid de l’Office du médecin cantonal et de Manpower. Ils ont administré respectivement 23’000 doses (22'000 pour 3e dose) et 11'500 doses (10'600 pour 3e dose).

Le centre de vaccination de Beaulieu à Lausanne a été ouvert le19 avril 2021 sous la conduite de l’EMCC. Exploité pendant 380 jours, il a compté jusqu’à 28 box de vaccination avec une capacité allant jusqu’à 20'000 injections par semaine. Au 23 janvier, plus de 335'000 injections y ont été administrées (dont 83'000 doses de rappel), soit 25% de la vaccination vaudoise. Il a pu fonctionner grâce à l’engagement de plus de 1'500 personnes, dont 800 étudiants-es de la Haute École de la Santé La Source, 431 personnes de chez Manpower, 128 infirmières-iers, 10 cadres de l’EMCC et jusqu’à 120 astreints de la PCi-VD par jour (soit plus de 5’500 jours de service). Le Conseil d’État remercie toutes les personnes qui ont œuvré dans ces centres, en particulier les astreints de la protection civile et les officiers de l’EMCC lesquels ont fait preuve d’un très grand professionnalisme et d’un haut sens des responsabilités dans le cadre d’une opération totalement inédite, laquelle a bénéficié à plus de 30% des vaccinés.

Les soins intensifs des Hôpitaux restent occupés à plus de 90% par des personnes non vaccinées. Les autorités sanitaires et politiques du Canton recommandent toujours fortement la primovaccination à toutes les personnes qui ne sont pas encore protégées, ainsi qu’une dose de rappel pour les personnes vaccinées, particulièrement à celles qui ont plus de 50 ans.

Communiqué de presse du 24 janvier 2022

Partager la page