Centres d'accueil temporaire (CAT)

Les Centres d’accueil temporaire font partie des structures d’accompagnement médico-social (SAMS). Ils constituent un des outils du maintien à domicile. Les courts séjours et les logements protégés complètent l’offre de structures d’accompagnement médico-social du canton de Vaud. Pendant vingt ans, ces espaces étaient nommés les unités d’accueil temporaire (UAT).

Ces centres permettent d’accueillir, une ou plusieurs fois par semaine, des personnes âgées vivant à domicile, fragilisées par la vieillesse, un handicap ou l’isolement.

En prenant le relais des proches aidants, les CAT contribuent durablement à une meilleure qualité de vie des personnes âgées dépendantes et de leurs familles.

Depuis fin 2013, le CIVESS effectue des inspections dans les 70 CAT du canton.

Une grille d'inspection spécifique a été construite en partenariat avec les faîtières. Les contrôles effectués par le CIVESS dans ces établissements s'inscrivent dans une perspective de maintient à domicile et sont centrés sur le respect de la dignité, de la sécurité et des droits des bénéficiaires. Depuis le deuxième tour d'inspections, les contrôles se déroulent selon les modalités habituelles du CIVESS.  Ils sont toujours inopinés et ont lieu en principe tous les trois ans. 

La grille d’évaluation utilisée par le CIVESS dans les CAT est composée de 5 normes :

1. L’accès à l’information est garantie et des mesures de prévention sont mises en place. Par exemple : L'usager et ses proches reçoivent toute l'information nécessaire au maintien à domicile.

2. L’accompagnement favorise l’intégration et le renforcement du réseau social. Par exemple : Les activités proposées sont adaptées aux capacités et aux désirs de l'usager et à son projet d'accompagnement.

3. L’autonomie est favorisée, en particulier celle concernant les activités instrumentales de la vie quotidienne (AIVQ). Par exemple : L'organisation des repas favorise la participation de l'usager et stimule son autonomie.

4. Le dossier de l’usager contient les éléments nécessaires pour élaborer son projet d’accompagnement individualisé et assure la continuité de l’accompagnement. Par exemple : Les usagers rencontrés ont un projet d'accompagnement fixé en réseau, en lien avec leurs besoins individuels et actualisé régulièrement.

De plus, les CAT respectent les exigences légales en matière de dotation et de qualification du personnel.

Professionnels

Financement

Partager la page