Prévenir l'endettement: Parlons cash!

Publié le 22.11.2019

Noël, cadeaux, repas de fête, vacances… souvent, le budget est vite dépassé. La Direction générale de la cohésion sociale relance sa campagne pour prévenir l’endettement.

Les problèmes d’argent et l’endettement peuvent concerner tout le monde, un jour ou l’autre. Non seulement il est difficile de résister aux sirènes de la consommation mais des changements abrupts dans la vie comme une séparation, une perte d’emploi ou une maladie peuvent être à l’origine d’un endettement. Dans le canton de Vaud, la majorité des personnes endettées sont des hommes, âgés de 31 à 50 ans, vivant seuls, avec une formation qualifiante.

Le programme de prévention du surendettement a été mis en place en 2008 par le Département de la santé et de l’action sociale avec le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture et leurs partenaires (l’Unité d’assainissement du service social de Lausanne, la Fédération romande des consommateurs, le Centre d’Orientation, de Réinsertion professionnelle et de Formation CORREF, Caritas Vaud et le Centre social protestant Vaud). Son objectif est d’’informer et sensibiliser à la problématique de l’endettement, d’inciter les personnes concernées à se faire conseiller et de mettre à disposition des offres d’information et de soutien gratuites.

 

Plusieurs formes de soutien

Une permanence téléphonique, "Parlons cash!", gérée par des professionnels, apporte conseils et appui aux adultes et aux jeunes. L’aide se fait gratuitement et sans jugement. L’anonymat est garanti.

Tél. 0840 43 21 00 (numéro non surtaxé) du lundi au jeudi, de 8h30 à 13h00 (sauf jours fériés)

En complément de la permanence téléphonique gratuite, l’Etat de Vaud propose aussi, avec l’aide de différents organismes mandatés, d’autres services d’aide gratuits: par exemple des conseils, des entretiens, des appuis individualisés ou des cours de gestion de budget. Plus d’informations

Partager la page