Reconnaissance du travail des proches aidants: mise en consultation d'un rapport

Publié le 27.01.2021

Le rapport « Pour une reconnaissance des proches aidantes et des proches aidants » rédigé par la Direction générale de la cohésion sociale sur demande du Conseil d'Etat, répond à trois objets parlementaires demandant le renforcement du soutien et de la reconnaissance des proches aidants dans le canton de Vaud. Il est soumis à une large consultation en ligne, du 28 janvier au 14 avril.

En 2020, deux postulats et une motion* traitant des questions de reconnaissance symbolique, juridique et financière des proches aidant-e-s ont été renvoyés au gouvernement par le Grand Conseil. « Le Conseil d’Etat partage l’objectif de renforcer le soutien aux proches aidant-e-s car cet engagement est crucial, non seulement pour l’aidée ou l’aidé, mais aussi pour toute la société », souligne Rebecca Ruiz, cheffe du DSAS.

Par conséquent, la Direction générale de la cohésion sociale a fait un travail d’analyse et présente, dans le rapport « Pour une reconnaissance des proches aidantes et des proches aidants », les prestations développées depuis bientôt dix ans, les enjeux sous-jacents ainsi que des options de renforcement du programme cantonal de soutien aux proches aidants. Ces dernières concernent les principes de la reconnaissance et de la légitimation du statut de proche aidante, le développement et une meilleure accessibilité à la relève de nuit à domicile, ainsi que la mise en place de soutiens financiers pour les proches aidants.

Afin de pouvoir prioriser les propositions et définir les mesures les plus adaptées aux besoins des proches aidants, la Direction générale de la cohésion sociale souhaite connaître les avis des acteurs cantonaux concernés et mettra le rapport en consultation du 28 janvier au 14 avril 2021. L’administration cantonale, les associations des communes, les partis politiques représentés au Grand Conseil, les organisations professionnelles et syndicales, les partenaires du programme cantonal de soutien aux proches aidants, les associations réunissant des proches aidants et d’autres associations et instances cantonales pourront se prononcer.

Sur la base des retours de la consultation, le Conseil d’Etat pourra ainsi définir les mesures en fonction des ressources financières à disposition. Ces nouvelles prestations complèteront le dispositif actuel qui propose déjà de nombreux soutiens sous forme de relève, conseils, formations et aides financières. Aujourd’hui, dans le canton de Vaud, 86'000 personnes s’occupent de 75'000 personnes atteintes dans leur santé ou leur autonomie en leur apportant une aide régulière, soit une fois par semaine et plus.

* Postulat Claire Attinger « Pour un soutien renforcé aux proches aidants » ; postulat Florence Gross « Des mesures fiscales ciblées pour les proches aidants » ; motion Muriel Cuendet Schmidt « Pour un soutien renforcé aux proches aidants »

Lien vers la consultation en ligne

Lire le communiqué de presse

Partager la page