La traite des êtres humains

Publié le 10.05.2022

La guerre en Ukraine rend visible le phénomène de la traite des êtres humains. Nous sommes toutes et tous concerné-e-s.

En Suisse, la traite et l’exploitation des êtres humains existent depuis longtemps. Elles ne sont guère visibles et, malgré leurs effets néfastes, peu thématisées. La médiatisation de la guerre en Ukraine et de ses conséquences a permis d’attirer l’attention sur ce phénomène. En effet, à leur arrivée en Suisse, les réfugiés ukrainiens, particulièrement les femmes, peuvent être victimes de traite et de l’exploitation.

La traite des êtres humains présente à la fois trois caractéristiques :

  • le recrutement, le transport, le transfert, l’hébergement ou l’accueil d’une personne,
  • l’utilisation de moyens de contrainte envers la personne comme les menaces, la tromperie, l’abus, la violence physique ou psychique,
  • l’exploitation sexuelle ou l’exploitation de la force de travail de la personne ou le prélèvement d'organes.

La Direction générale de la cohésion sociale s’engage dans la lutte contre la traite et l’exploitation en subventionnant l’association ASTREE qui protège et aide les victimes de traite et d’exploitation.

En savoir plus sur la traite des êtres humains

Vous pensez connaître une personne qui pourrait être dans une de ces situations ?
Adressez-vous à l'association ASTREE

Ruelle de Bourg 7
1003 Lausanne
021 544 27 97
info@astree.ch

S'engager en faveur des réfugiés ukrainiens

Partager la page