Médias : les Vaudois fidèles à leur docteur

Publié le 24.09.2019 - Catégorie: Santé et Population

Comment se comportent les Vaudois en matière de soins ? Pour en savoir plus, la Société vaudoise de médecine (SVM) a commandé un vaste sondage à MIS Trend, en collaboration avec 24heures.

Comme le relève la Dre Stéfanie Monod, directrice générale, les résultats ne détonnent pas par rapport à ceux de l’enquête suisse sur la santé pour le canton.

Quelques résultats en bref :

  • 96 % des sondée font confiance à leur médecin traitant qui reste le premier référent (83 %) en cas de pépin
  • Plus de la moitié optent pour un modèle d’assurance « médecin de famille » avec restriction d’accès aux spécialistes
  • 62 % ont une assurance complémentaires
  • 31 % ont déjà eu des difficulté à payer des factures médicales.

Pour un sondé sur dix, la prise de rendez-vous chez son médecin est ressenti comme compliqué. La SVM parle de « pénurie » qui se fait sentir. « Il y est vrai que la médecine de famille est en train de s’affaiblir », relève Stéphanie Monod, « il y a plus de spécialistes que de généralistes qui s’installent. » D’où l’importance de miser sur le renfort des soins primaires : « nous devons retrouver cet ancrage de santé communautaire. C’est la médecine de famille qui permet le meilleur suivi des patients chroniques, la gestion de l’urgence et l’anticipation de problèmes ». C’est la raison pour laquelle plusieurs projets sont en cours à la DGS : renforcement de la formation en médecine de famille, soutien des projets d’installation, arrivée des infirmières de pratique avancée, etc.

Pour en savoir plus

Partager la page