18-24 novembre : la semaine mondiale du bon usage des antibiotiques

Publié le 18.11.2022 - Catégorie: Actualité , Santé et Santé, soins et handicap

Chaque année, du 18 au 24 novembre, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lance une campagne visant à sensibiliser le grand public, les prescripteurs et les décideurs politiques à la problématique et aux conséquences de l’antibiorésistance. En partenariat avec le CHUV et la participation des hôpitaux de la FHV, les cliniques de Vaud et CTR, le canton de Vaud promeut cette action avec une campagne de sensibilisation auprès des médecins des établissements de soins aigus.

Les antibiotiques sont des médicaments essentiels qui servent au traitement des infections. Leur découverte a révolutionné la médecine et, grâce à eux, la mortalité par maladies infectieuses a drastiquement chuté depuis le début de leur utilisation dans les années 1940. Mais un usage immodéré des antibiotiques peut provoquer de l’antibiorésistance.  En effet, les bactéries, lorsqu’elles sont exposées aux antibiotiques, ont la capacité de s’adapter et de développer la capacité de résister au traitement. Ceci affaiblit l’action des antibiotiques qui perdent de leur efficacité pour le traitement des infections. Dans certaines régions du monde, le phénomène de l’antibiorésistance est tellement répandu qu’il existe des infections résistantes à tout traitement disponible. En Suisse, la situation est moins alarmante mais une vigilance constante est nécessaire. Ainsi, la situation est surveillée par le centre national d’antibiorésistance anresis.  

La résistance des bactéries aux antibiotiques est principalement due à une utilisation fréquente et inappropriée des antibiotiques dans les secteurs de la médecine humaine, de l’agriculture et de la médecine vétérinaire (concept One Health).

Du 18 au 24 novembre, la DGS s’associe à la semaine mondiale de l’OMS qui vise à promouvoir un bon usage des antibiotiques. Cette utilisation adéquate, résumée dans le slogan de l’OFSP, résumée dans le slogan « les antibiotiques : quand il faut, comme il faut », signifie

pour les médecins : prescrire le bon antibiotique

  • quand c’est indiqué,
  • à la bonne dose
  • et pour la bonne durée

Pour les patients : se conformer aux prescriptions du médecin

  • N'omettre aucune prise
  • Ne jamais partager d'antibiotiques avec d'autres personnes 
  • Rapportez les emballages entamés

Informations complémentaires

Partager la page