Cybersanté : la santé, le bien-être et les soins renforcés par la technologie moderne

Cybersanté : la santé, le bien-être et les soins renforcés par la technologie moderne

Publié le 03.10.2018

Le Service de la santé publique s’est doté d’une stratégie cybersanté. Elle permet aux citoyen-ne-s et patient-e-s de jouer un rôle accru dans leur propre santé, bien-être et soins et facilite le partage de renseignements entre les institutions et les professionnels de la santé. Ainsi, le dossier électronique du patient est un élément central du développement de la cybersanté. Sa mise en œuvre sera gérée par l’Association inter-cantonale CARA.

Le développement rapide des technologies de l’information et de la communication (TIC) modifie progressivement mais profondément notre quotidien. L’informatique et l’Internet en particulier permettent aujourd’hui de communiquer différemment, d'accéder rapidement à de l’information, de la stocker et de la manipuler. Les TIC contribuent à une dématérialisation progressive de nos environnements privés et professionnels.

Le secteur de la santé fait partie de cette mutation et intègre progressivement les TIC. C’est ce qu’on appelle la cybersanté (eHealth) . Même si le développement de la cybersanté est complexe à réguler, c’est aussi une formidable opportunité pour améliorer l’efficience du système de santé et par là, la prise en charge des patients, notamment des malades chroniques dont les besoins en matière de coordination et continuité des soins sont majeurs. La cybersanté donne également la possibilité aux patients de se réapproprier une information médicale qui les concerne et tend à les rendre acteur de leur propre santé.

Le dossier électronique du patient

Le dossier électronique du patient (DEP)  est un élément central du développement de la cybersanté. Il s’agit d’un dossier de santé virtuel, dont le patient est propriétaire et qui permet aux professionnels de la santé autorisés par le patient de consulter en tout temps des données enregistrées de manière décentralisée et qui sont pertinentes pour le traitement d’un patient. Le DEP garantit un accès sécuritaire aux dossiers et la possibilité pour les patients de consigner des éléments de leur propre histoire de santé.
L’objectif  est de rendre le système de santé plus efficace grâce à un meilleur partage et échange d’informations.

Association inter-cantonale CARA

Au vu du caractère stratégique que revêt aujourd’hui le déploiement du DEP pour les systèmes de santé et des enjeux majeurs en matière de sécurité et de qualité, les cantons de Vaud, Genève et Valais ont créé l’Association CARA . Les cantons de Fribourg et du Jura vont se joindre prochainement. Cette association chapeautera la communauté inter-cantonale qui gérera la mise en œuvre du DEP dans cinq cantons romands. Environ 2 millions d’habitants auront accès, d’ici 2020, à la plateforme DEP commune.

Les cantons membres de l’Association CARA considèrent qu’il est indispensable que les pouvoirs publics s’impliquent dans la conception et le développement de ce nouvel outil. Ainsi les membres de cette association souhaitent aujourd’hui mutualiser leurs forces et construire ensemble une communauté de référence. CARA agit dans le respect des règles applicables en matière de protection des données. Garante de la cohérence de la plateforme et de son évolution, l’Association tient compte des besoins de chacun de ses membres, en particulier du caractère bilingue de certains d’entre eux.

Les membres s’engagent à agir de manière transparente et concertée. Ils collaborent avec l’association et lui confient certaines tâches et responsabilités, notamment la conclusion d’un contrat unique avec un fournisseur de solution informatique (plateforme cybersanté). Dans le cadre de son développement, l’Association CARA tient compte équitablement de la spécificité de chaque membre et de l’effort consenti dans les projets cantonaux contribuant à titre gracieux à l’objectif commun et apportant de l’expertise à la plateforme. En parallèle, les membres continuent de disposer d’une large autonomie pour toutes les tâches et responsabilités qui n’ont pas été spécifiquement attribuées à l’association et qui relèvent de chaque canton.


Plus d’informations:

cybersanté
dossier électronique du patient
Association CARA

Vous avez des questions ou des remarques ? Contactez-nous

Partager la page