Stop Hate Speech : la plateforme qui combat le discours de haine sur internet se déploie en Romandie

Publié le 21.04.2022

L’empathie comme solution aux discours de haine sur internet ? C’est ce que propose la plateforme Stop Hate Speech, développée par l’Alliance F, la Faîtière des organisations féminines suisses. Après son succès en Suisse alémanique, le projet arrive en Romandie et sera présenté lors de l’évènement d’inauguration, le 28 avril à Genève.

La plateforme Stop Hate Speech a pour objectif de combattre les discours de haine sur internet. Comment ça marche ? Un algorithme digital, surnommé « Bot-dog » a été formé à repérer les discours de haine sur internet. Il rapporte les contenus suspects qui sont par la suite examinés par une communauté de volontaires. Pour combattre ces discours haineux, chacun·e peut contribuer en utilisant le contre-discours soit en répondant de manière positive, notamment par le biais de l’empathie ou avec des faits concrets. Pourquoi ne pas répondre avec de la violence ? Car, celle-ci engendrerait encore plus de violence. En effet, les personnes haineuses s’arrêtent lorsqu’elles se sentent en minorité.

Pour annoncer le déploiement de la plateforme en Suisse romande, une soirée d’inauguration aura lieu à Genève au MAMCO, le 28 avril à 19h. Celle-ci sera rythmée d’une table ronde, d'un apéro et de la musique. Le tout pour passer une belle soirée !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet de la plateforme : https://stophatespeech.ch/fr/.

Partager la page