Trois lauréats distingués lors du 6ème Prix Vaudois des Entreprises Internationales (PVEI)

Publié le 26.11.2019 - Catégorie: Actualité , Economie et Entreprises

Les entreprises SCHOTT Suisse SA, active dans l’usinage de composants optiques, Plumettaz, qui innove en matière d’installation de câbles depuis 1923, et la Fromagerie Le Maréchal, entreprise familiale novatrice, ont été récompensées lors de la cérémonie du PVEI le 21 novembre 2019. Décerné conjointement par le Département de l'économie, de l'innovation et du sport (DEIS), la CVCI et le DEV, ce prix récompense trois sociétés actives dans le canton et rayonnant au-delà de ses frontières.

Basée au Y-Parc d’Yverdon-les-Bains, SCHOTT Suisse SA l’a emporté dans la catégorie « Entreprise étrangère ». Reconnue parmi les meilleures en matière d’optique de qualité, elle fournit des produits et applications dans de nombreux domaines (aéronautique, spatial, santé, industrie, micro lithographie…). L’une des compétences propres au site d’Yverdon est la déposition de couches minces : traitements antireflets, filtres interférentiels ou conducteurs. Le groupe, présent dans 34 pays et fort de quelque 15'000 employés au niveau mondial, compte 200 collaborateurs dans le canton de Vaud. Plusieurs apprentis sont employés localement. Quant à son chiffre d’affaires, dont 50% est réalisé hors de Suisse, il a plus que doublé en quinze ans, pour atteindre 49 millions de francs en 2018. 

Distinguée dans la catégorie « Entreprise suisse », Plumettaz S.A. produit des innovations mécaniques depuis 1923, à Bex. A partir d’un savoir-faire local ayant permis le développement de treuils à cabestan pour la vigne, ses activités se sont étendues à la production d’équipements pour la pose de câbles de télécommunications et d’énergie, pour l’industrie ferroviaire, pour le monde de la montagne et pour le bâtiment. Employant 100 collaborateurs dans le canton (125 dans le monde), l’entreprise forme des apprentis, principalement polymécaniciens. Son réseau de distribution couvre plus de 90 pays, et au-delà de 85 % de son chiffre d’affaires repose sur l’exportation.

Enfin, le « Prix spécial du jury » est revenu à la Fromagerie Le Maréchal. Ayant repris l’exploitation de la fromagerie de Granges Marnand avec son épouse en 1985, Jean-Michel Rapin a créé le fromage Le Maréchal en 1994. Au lait cru, avec sa croûte affinée aux herbes bio, son fromage s’est fait un nom au-delà de nos frontières. Au service de cette qualité, un outil de production ultramoderne a été mis en place. La fromagerie compte 10 employés, et alimente une cinquantaine d’emplois indirects dans les 13 fermes de la région broyarde qui la fournissent. Sur les 360 tonnes de Maréchal produites annuellement, plus de 90 sont exportées.

Les prix ont été remis ce 21 novembre par des représentants du jury et des trois organisateurs. Présidé par Philippe Leuba, chef du DEIS, le jury de cette édition comptait Aude Pugin, présidente de la CVCI, Manuel Leuthold, président du DEV, Jean-Philippe Bonardi, professeur et doyen de HEC Lausanne, et Dominique Turpin, responsable des relations extérieures à l'IMD à Lausanne. Les gagnants de l’édition précédente y étaient également intégrés - Fabrice Schertenleib, Managing Director de TESA, Mikael Karlström, Co-Head of Group HR de BOBST, et Jurgi Camblong, Co-Founder et CEO de SOPHiA GENETICS. 

Un prix, trois catégories

Depuis 2014, le PVEI honore chaque automne trois entreprises actives à l’international et présentes sur sol vaudois. Les lauréats sont désignés sur la base d’une série de critères, parmi lesquels la présence d’un siège social dans le canton depuis trois ans au moins, une contribution à l’image du canton à l’étranger ou encore la création d’emplois localement.

Lien vers le communiqué de presse sur le site de la CVCI

Partager la page