Mobilisation pour soutenir les jeunes

Publié le 20.07.2021

À la suite des appels à projets lancés à la fin de l’hiver par le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture pour aider les jeunes à se ressourcer en période de restrictions sanitaires, près de 90 demandes ont été soumises par des associations, des communes, des groupes de jeunes ou d’autres entités publiques ou privées. Cinquante projets ont reçu une aide financière et ont déployé des actions à but culturel, social, sportif, préventif ou de promotion de la santé pour les jeunes.

En mars 2021, deux appels à projets ont été lancés pour soutenir les jeunes et leur permettre de se ressourcer à la suite des restrictions sanitaires en vigueur. La Direction générale de l’enfance et de la jeunesse, qui a coordonné l’opération, a reçu près 90 demandes. Parmi les 49 projets qui ont pu bénéficier d’une aide financière, 12 projets scolaires ont été soutenus par l’Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire pour un montant de 12'678 francs; de plus, 159'350 francs ont été distribués à 37 autres projets en dehors de l’école. Les projets sont très variés, tant par le domaine concerné (culture, promotion de la santé, loisirs, prévention, sport, appui social, etc.) que par les entités qui les portent (commune, association, groupe de jeunes, autre entité publique ou privée).

À titre d’exemple, à Lutry, le « Petit Cabanon » a été mis en place au bord du lac et fonctionne comme un lieu d’animation et d’accueil pour les jeunes de 15 à 25 ans en fin de journée entre juin et août, encadré par des travailleurs sociaux. À Payerne, de mars à juin, des professionnels du travail social ont investi la grande halle dans laquelle ils ont aménagé des espaces de jeux, de création artistique, d’études, de parole et de rencontres nommés Laisse pas traîner ton (co)vide. Au bord du lac à Cully, une association de jeunes « Burning virus » a organisé début juillet un festival gratuit en plein air avec des groupes de musique de la région pour « brûler le virus ». D’autres projets soutenus sont décrits sous le lien suivant du site ciao.ch bien connu des jeunes : https://www.ciao.ch/pages/projet-vaud

En raison de la longue période de pandémie et de son lot de restrictions, les jeunes ont été particulièrement affectés par le manque de contacts sociaux et de perspectives. Alerté notamment par des travailleurs sociaux sur le terrain, le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture a décidé de déployer plusieurs mesures exceptionnelles visant à permettre aux jeunes de créer ou de maintenir des liens, leur apporter un appui social et contribuer ainsi à réduire leur stress. Un focus particulier a été mis sur les jeunes de 16-25 ans qui semblent payer le plus lourd tribut aux restrictions liées à la pandémie.

Partager la page