Véhicules de transport de fonds attaqués sur l’AR A1 à la jonction de La Sarraz – appel à témoin

Publié le 23.08.2019

Vendredi 23 août 2019, vers 03h10, deux véhicules de transport de fonds ont été victimes d’une attaque à la jonction autoroutière de La Sarraz. Un des deux chauffeurs est parvenu à dégager son fourgon et à quitter les lieux. Les convoyeurs du premier véhicule, qui ont reçus des coups, ont été contraints de sortir pendant que les agresseurs s’emparaient du chargement. Les auteurs, munis d’armes longues de type kalachnikov, ont pris la fuite après avoir incendié les véhicules utilisés.

Vendredi 23 août 2019 vers 03h00, deux fourgons d’une société privée de transports de fonds ont été forcés de s’immobiliser, bloqués par plusieurs véhicules sur la voie de sortie de la jonction de La Sarraz. Le chauffeur du deuxième fourgon est parvenu à se dégager et à prendre la fuite. Les convoyeurs du premier véhicule ont été contraints de sortir de leur fourgon sous la menace d’armes à feu de type kalachnikov, ils ont reçu des coups de leurs agresseurs. Les auteurs sont parvenus à forcer le véhicule de transport de fonds et à s’emparer du chargement. Peu après, ils ont bouté le feu aux véhicules de marque Audi, puis quitté les lieux dans une direction inconnue seulement quelques minutes après le début de l’attaque. Ils ont vraisemblablement utilisé plusieurs voitures de marque Renault et Peugeot, qui ont également été incendiées entre Daillens et Penthaz. Pour l’heure, le nombre d’auteurs et de véhicules utilisés n’est pas précisément déterminé.

Les convoyeurs de fonds ont bénéficié d’une prise en charge psychologique. Ceux occupant le premier fourgon, qui ont été molestés par les braqueurs, ont reçu des soins médicaux.

 

Malgré l’important dispositif policier mis en place très rapidement avec l’engagement de nombreuses patrouilles des polices vaudoises et des cantons voisins ainsi que de l'Administration fédérales des douanes, les auteurs n’ont pour l’heure pas pu être interpellés.

 

Le procureur de service a été renseigné et une procédure a été ouverte. Les investigations sont confiées aux inspecteurs de la Police de Sûreté vaudoise.

 

La Police cantonale lance un appel à témoins. Toutes les personnes ayant remarqué, principalement dans le secteur concerné, des comportements inhabituels ou particuliers avant, pendant ou après les faits sont priées de les signaler au +41 21 333 5 333.

Partager la page