Deux agressions violentes éclatent le même jour entre deux bandes rivales d’adolescents à Vevey et Corsier-sur-Vevey – Auteurs interpellés

Publié le 15.05.2020

Mardi 12 mai 2020, vers 17h15, des jeunes de la région de l’Est vaudois s’en sont pris physiquement à d’autres jeunes du Sud fribourgeois, dans un bus VMCV à Corsier-sur-Vevey. Peu avant, vers 16h30, ils ont déjà voulu en découdre en gare de Vevey. Il s’agit de deux groupes rivaux d’adolescents s’affrontant de longue date aussi bien sur Vaud que sur Fribourg. Cet énième affrontement apparaît comme étant des représailles. Placés sous mandat d’amener par la Présidente du Tribunal des Mineurs, tous les protagonistes ont été interpellés jeudi 14 mai par la police et placés en détention provisoire.

Mardi 12 mai 2020, peu après 17h15, un chauffeur du bus VMCV avisait le Centre d’engagement et de transmission de la Police cantonale vaudoise qu’une personne était blessée suite à une altercation entre jeunes survenue à l’intérieur du bus puis sur le trottoir aux abords de l’arrêt VMCV de la route de Châtel à Corsier-sur-Vevey. Des patrouilles de police ainsi qu’une ambulance sont rapidement intervenues sur les lieux où le bus était immobilisé. Des premiers éléments, il ressort que cette agression faisait suite à l’altercation qui avait eu lieu peu avant vers 16h30 entre les mêmes protagonistes en gare de Vevey. Le jeune blessé, âgé de 14 ans et domicilié dans le canton de Fribourg, a été pris en charge par une ambulance de l’ASR à destination de l’Hôpital Riviera-Chablais à Rennaz. Il souffre de lésions à la tête, de contusions diverses et d’hématomes. Ses jours ne sont pas en danger.

L’enquête préliminaire a rapidement permis d’identifier l’ensemble des protagonistes. Renseignée, la Présidente du Tribunal des Mineurs a ouvert une enquête pénale et a décerné des mandats d’amener à l’encontre des 5 auteurs présumés. Jeudi 14 mai, des gendarmes et des inspecteurs appuyés par des agents de la Police Riviera ont interpellé les 5 suspects. Ils ont été entendus par la police puis conduits à l’audience de la Présidente du Tribunal des Mineurs qui les a placés en détention provisoire. Pour l’heure, les investigations entreprises n’ont pas permis d’établir précisément la nature du différend qui oppose ces deux groupes de jeunes. Il appartient désormais aux enquêteurs, sous l’autorité du Tribunal des Mineurs, d’établir l’origine de ces conflits et le rôle joué par chacun des protagonistes vaudois et fribourgeois, notamment dans les bagarres précédentes.

Les prévenus, tous domiciliés dans l’Est vaudois, sont âgés de 15 à 17 ans et d’origine suisse, afghane, marocaine, somalie et turque. Ils ont reconnu les faits.

Ces événements ont nécessité l'engagement de plusieurs patrouilles de la Gendarmerie vaudoise, de la Police Riviera, du personnel de la Police de sûreté et d’une ambulance de l’ASR.  

Partager la page