Automobiliste flashé à 176 km/h à Rennaz

Publié le 01.06.2020

Ce jour vers 09h20, un automobiliste a été contrôlé à 176 km/h au lieu des 80 km/h autorisés à cet endroit. Le conducteur, un ressortissant suisse de 20 ans, s’est vu retirer son permis de conduire.

Lundi 1er juin 2020, vers 09h20, un automobiliste a été flashé par un radar mobile sur la RC 787 A sur la commune de Rennaz. La vitesse constatée était de 176 km/h (171 km/h après déduction) en lieu et place des 80 km/h autorisés. Le contrôle s’effectuant sans poste d’interception, cet usager, un ressortissant suisse de 20 ans domicilié à Lausanne, a été interpellé quelques minutes plus tard par la Police cantonale valaisanne au Bouveret. Il a été conduit dans les locaux de la gendarmerie mobile à Rennaz où il a été entendu en présence d’un avocat. Il a reconnu les faits et son permis de conduire lui a été retiré. La voiture ayant été empruntée, elle n’a pas été confisquée.

A la fin de son audition, ce jeune homme a été relaxé à la demande du Procureur de service.

Ce cas constitue un délit de chauffard et, pour rappel, selon les dispositions de Via Sicura entrées en vigueur le 1er janvier  2013,  il y a délit de chauffard lorsque la vitesse maximale autorisée a été dépassée :

·        d'au moins 40 km/h sur les tronçons limités à 20 et 30 km/h
·        d’au moins 50 km/h sur les tronçons limités à 50 km/h
·        d'au moins 60 km/h sur les tronçons limités à 80 km/h
·        d'au moins 80 km/h sur les tronçons où la limite est fixée à plus de 80 km/h.

Le délit de chauffard est passible d'une peine privative de liberté d'un à quatre ans. De plus, dans pareil cas, le permis de conduire est retiré pour au moins deux ans.

Partager la page