Accident de la circulation avec blessés, sur l'autoroute A1

Publié le 27.06.2020

Vendredi 26 juin 2020, vers 21h40, une collision en chaîne s’est produite sur l’autoroute A1 en direction de Lausanne, à la hauteur de la Sarraz, dans une zone de chantier en chaussée bi-directionnelle. Trois véhicules sont entrés en collision. Trois personnes, dont deux enfants, ont été blessées, dont une est sérieusement atteinte. L’autoroute a dû être fermée durant plusieurs heures.

Vendredi 26 juin 2020, vers 21h40, sur l’autoroute A1 Yverdon-les-Bains – Lausanne, à la hauteur de la Sarraz, la conductrice d’une voiture de tourisme immatriculée dans le canton de Vaud a été surprise par le ralentissement du trafic dû à une zone de travaux, en bi-directionnel. Son véhicule a percuté la voiture immatriculée en Allemagne, qui se trouvait devant elle. Sous l’effet du choc, cette dernière est à son tour entrée en collision avec le véhicule à plaques vaudoises qui la précédait. Suite à ces collisions, le trafic a été totalement interrompu sur cet axe autoroutier.

 Cet accident a fait plusieurs victimes, dont une femme d’environ 50 ans, domiciliée dans la région lausannoise, qui est grièvement blessée. Deux enfants de 4 et 8 ans, qui se trouvaient dans la voiture plaques allemandes ont également été blessés. Ils ont dû être désincarcérés. Les jours des trois victimes ne sont pas en danger. Le conducteur du 3ème véhicule, un homme d’environ 50 ans, domicilié dans le canton de Vaud, n’est pas blessé.

 Les enfants ont été acheminés à l’hôpital de Morges. Quant à la conductrice d’une cinquantaine d’année, elle a été évacuée au CHUV à Lausanne.

 L’autoroute A1 a été fermée jusqu’à 06h00 du matin pour les besoins des opérations. Le plan de gestion du trafic DELESTA a été activé.

 Cet événement a nécessité l’intervention de 3 ambulances, du SMUR, de 3 patrouilles de Gendarmerie et du personnel de la Direction générale de la mobilité et des routes. Les pompiers du SDIS Lausanne et du SDIS Plaine de l’Orbe se sont également déplacés avec un train d’intervention.

 Le procureur de service a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances exactes de cet accident. Les investigations ont été confiées aux unités d’intervention mobile de la gendarmerie vaudoise.

Partager la page