Point de situation de 15h30 – Le camping et les différents barrages évacués dans le calme

Publié le 30.03.2021

L’évacuation de la ZAD par les policiers du maintien de l’ordre est en cours depuis 8h10 ce matin. En fin de matinée, la situation s’était quelque peu durcie en raison du comportement agressif des personnes présentes sur le site. Ces dernières ont jeté des pierres et fait usage d’engins pyrotechniques à l’encontre des forces de l’ordre qui ont dû répliquer par quelques tirs de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes.

La zone de camping et les différents barrages ont été vidés, sans faire de blessé et sans violence. Il demeure encore à évacuer les personnes situées dans la ferme et les points hauts, opération la plus complexe pour la police.

41 individus ont été interpellés et les contrôles sont en cours. 38 ont été laissés aller et accompagnés à la gare.

Rappel des faits :

Ce mardi 30 mars 2021 au matin, la police a demandé aux occupants du squat de la ZAD sur la colline du Mormont à La Sarraz de quitter les lieux dans un délai de 30 minutes, faute de quoi elle procéderait à l’évacuation  du site, en application de la décision du Tribunal civil d'arrondissement de La Côte. La police met tout en œuvre pour que cette opération se déroule de manière pacifique, celle-ci est filmée et s’effectue en présence d’un groupe d’observateurs indépendants.

L’État a, en outre, sollicité la présence de trois observateurs  indépendants sur le site de la colline du Mormont depuis le début des interventions.

Pour rappel, de nombreux obstacles sont dressés par les occupants sur la route d’accès au site. Des barres d’acier ont été scellées au moyen de béton, des obstacles ont même été construits sur place par les occupants et dressés sur les routes d’accès, des pneus sont insérés dans les barricades équipés de planches avec des clous et des barbelés, de nombreux arbres ont été abattus pour dresser des barrages et des habitations éphémères ont été bâties dans la zone protégée.

La Police cantonale rappelle que, selon l’article 3 du Règlement concernant l’interdiction de survol de périmètres déterminés par des aéronefs sans occupants de poids inférieur à 30Kg (RISA), le survol de la zone par des drones est interdit pendant toute la durée des opérations, de même que les vols d’hélicoptères, sauf ceux engagés par les services de police et d’urgence.

Partager la page