Le sexe faible? Femmes et pouvoirs en Suisse et en Europe (16e-20e siècles)

Publié le 09.09.2021 - Catégorie: Culture

Visible du 3 septembre 2021 au 1er mai 2022, le Château de Morges présente sa nouvelle exposition consacrée aux rapports entre femmes et pouvoirs religieux, politiques ou militaires.

L'exposition se visite jusqu'au 1er mai 2022 – SSCM / Julie Masson

Comment associer "femmes" et "pouvoirs" dans une société qui a fortement limité leurs droits civils et politiques durant plusieurs siècles et qui les a exclues de la sphère publique?

Jusqu'aux 19e et 20e siècles, les femmes sont considérées comme des mineures et sont écartées des charges politiques ou militaires. Si elles accèdent à certaines fonctions dans le milieu ecclésiastique, c'est généralement sous la tutelle d'une autorité masculine.

Au travers de trois grands axes thématiques – religieux, politique et militaire, soit des espaces de pouvoir a priori essentiellement masculins –, cette exposition met en lumière les marges de liberté, d'autonomie et d'autorité, les engagements individuels et collectifs féminins dans ces domaines. Il s'agit d'exhumer certaines pratiques sociales et culturelles de ces femmes de toutes les classes sociales, du 16e à la fin du 20e siècle.

Mettant en regard les femmes de l’actuelle Suisse romande avec celles d'une grande partie du monde européen, cette exposition rend justice à celles que l'on a trop longtemps invisibilisées et mises aux marges de l’histoire en tant que "sexe faible".

Partager la page