Dénonciation spontanée

Dénonciation spontanée

Publié le 03.07.2017 - Catégorie: Fiscalité

La loi prévoit une dénonciation spontanée non punissable pour le contribuable qui dénonce spontanément et pour la première fois et unique fois une soustraction d'impôt et souhaite régulariser sa situation fiscale. Seuls les intérêts moratoires et le rappel d'impôt (pour les dix dernières périodes fiscales) seront perçus.

La loi prévoit une dénonciation spontanée non punissable pour le contribuable qui dénonce spontanément et pour la première fois et unique fois une soustraction d'impôt et souhaite régulariser sa situation fiscale. Seuls les intérêts moratoires et le rappel d'impôt (pour les dix dernières périodes fiscales) seront perçus. Lire la suite

Les héritiers qui souhaitent, à la suite d’un décès, annoncer des avoirs soustraits par le défunt peuvent bénéficier d’un rappel d’impôt simplifié en cas de succession. S’ils annoncent spontanément les éléments non déclarés du défunt, l'autorité fiscale notifie les suppléments d'impôts seulement sur les trois dernières périodes fiscales au lieu de dix. Les intérêts de retard sont dus. Lire la suite 

Partager la page