Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR)

Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR)

La Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR) a pour mission principale de définir et mettre en œuvre une stratégie cohérente de développement des mobilités et d'amélioration des systèmes de transport.

La DGMR est opérationnelle depuis le 20 février 2014. Elle regroupe les prestations assurées jusque-là par les services de la mobilité et des routes. Ce regroupement répond à l’objectif du Conseil d’Etat de renforcer la coordination stratégique, technique et administrative de ses politiques de transport dans un environnement en constante évolution, et par là, de répondre plus efficacement aux attentes de la population dont les besoins en déplacements ne cessent de croître.


Actualités

Le Conseil d'Etat lance une stratégie pour faciliter les échanges entre les différents moyens de transport

Publié le

Au cœur de la mobilité combinée, le développement des gares vaudoises ne doit pas s’arrêter à leur aspect ferroviaire. Prévoir des arrêts de bus, des parkings relais (P+R), des stationnements pour les vélos et des cheminements facilités et agréables pour les échanges efficaces entre ces différents modes de déplacement est un enjeu essentiel. Pour dynamiser les études et la réalisation de ces interfaces de transport, le Conseil d’État soumet une stratégie ambitieuse au Grand Conseil et lui demande de débloquer un crédit-cadre de 20,5 millions de francs pour soutenir financièrement et techniquement de nombreux projets dans tout le canton. Le Conseil d’État répond en cela à un postulat de la députée Valérie Schwaar et à une motion Philippe Martinet.

Lire la suite de l'article Le Conseil d'Etat lance une stratégie pour faciliter les échanges entre les différents moyens de transport

Les autorités politiques confirment le tracé et le terminus du tramway entre Renens et Villars-Sainte-Croix

Publié le

Dans le cadre des études de la deuxième étape du tram (Renens – Villars-Sainte-Croix), le Canton, les communes de Bussigny, Crissier, Ecublens et Villars-Ste-Croix ont confirmé le terminus de cette future infrastructure de transport à la Croix-du-Péage (Villars-Ste-Croix). En parfaite cohérence avec les objectifs du Projet d’Agglomération Lausanne Morges (PALM), le développement de ce nouveau transport public s’inscrit dans les densifications prévues le long de cet axe.

Lire la suite de l'article Les autorités politiques confirment le tracé et le terminus du tramway entre Renens et Villars-Sainte-Croix

Agglomération Lausanne-Morges - Signature de deux conventions scellant les collaborations pour la gestion coordonnée du trafic d’agglomération

Publié le

Les conseillères d’Etat Nuria Gorrite et Béatrice Métraux, les syndics Grégoire Junod et Vincent Jaques et le directeur de l’Office fédéral des routes Jürg Röthlisberger ont signé aujourd’hui à Lausanne les conventions qui scellent les partenariats indispensables à une gestion efficace du trafic routier et autoroutier de l’agglomération Lausanne-Morges.

Lire la suite de l'article Agglomération Lausanne-Morges - Signature de deux conventions scellant les collaborations pour la gestion coordonnée du trafic d’agglomération

Une première conférence romande pour réfléchir aux nouvelles politiques publiques de la mobilité à l’ère numérique

Publié le

Comment mettre les potentiels de la numérisation pour la mobilité au service de l’intérêt public ? Comment les autorités doivent-elles organiser et planifier les réseaux de demain ? Quels financements étatiques pour quels investissements prioritaires ? C’est pour aborder ces questions que le Canton de Vaud organise une première conférence romande sur la mobilité à l’ère numérique. De nombreux intervenants de haut niveau, parmi lesquels Anne Berner, ministre finlandaise, évoqueront les opportunités et les défis de la transition numérique, les applications déjà existantes et les modèles d’avenir. Dans la droite ligne des intentions annoncées dans sa stratégie numérique, le Canton considère en effet que les changements technologiques doivent conduire l’Etat à repenser, mais pas à réduire son rôle s’agissant des prestations essentielles à la population que sont les offres de mobilité.

Lire la suite de l'article Une première conférence romande pour réfléchir aux nouvelles politiques publiques de la mobilité à l’ère numérique


LEB © Transports publics lausannois

Focus

Développement du LEB

Le chemin de fer Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) assure une liaison essentielle entre le Gros-de-Vaud et l’agglomération lausannoise. Le percement d’un tunnel entre les gares d’Union-Prilly et de Chauderon fait partie d’un important plan de développement de l’infrastructure, de l'équipement et de l’offre du LEB.

La cohabitation entre piétons, cyclistes, automobilistes, trains et bus sur l’avenue d’Echallens n’est plus souhaitable pour des raisons de sécurité. La mise en souterrain du LEB contribuera à sécuriser la circulation sur l’avenue d’Echallens, à stabiliser l’horaire et à améliorer le service aux clients. La mise en service du tunnel en 2020 achèvera la modernisation du LEB et sa transformation en RER.

En collaboration avec la Ville de Prilly et Lausanne, le tl et le LEB conduisent la réalisation de ce projet dont le financement de 136 millions est assuré par la Confédération et le Canton de Vaud.

ALLER SUR LA PAGE DU PROJET 

RC 177 - Vue aérienne © Swiss-Fly

RC 177 - Aclens - Vufflens-la-Ville - Penthaz

La RC 177, nouvel axe routier d'une longueur totale de 5'500 m, relie désormais la zone industrielle de Vufflens-Aclens à la jonction autoroutière de Cossonay.

En construction depuis le printemps 2015, cette nouvelle route a été  inaugurée et mise en service provisoirement le 4 octobre 2018, tandis que la pose des dernières couches de revêtement bitumineux est prévue à l’été 2019.

La RC 177 améliorera à terme les conditions de circulation, tout en permettant aux entreprises de la zone industrielle de développer une logistique combinée entre le rail et la route. Elle permettra également d’éviter les zones habitées des villages de Vufflens-la-Ville et Penthaz, préservant les habitants des nuisances dues au trafic.

 

Aller sur la page du projet

Projets et activités

Axes forts de transports publics urbains de l'agglomération Lausanne - Morges

Publié le

Demain, un tram, une troisième ligne de métro et des bus à haut niveau de service (BHNS) rendront les déplacements plus rapides et plus efficaces dans l’agglomération. Avec le LEB, le m1 et le m2, qui connaîtront aussi des améliorations, c’est un réseau fort de transport public qui se dessine. Embarquez pour demain avec les Axes forts !

Lire la suite de l'article Axes forts de transports publics urbains de l'agglomération Lausanne - Morges

RC 82 - Pont Bleu

Publié le

Situé entre l’avenue du Tir-Fédéral (Ecublens) et le tunnel de Marcolet (Crissier), le Pont Bleu franchit deux routes et passe au-dessus de huit voies CFF où 600 trains circulent chaque jour. Il supporte un trafic important de 20’000 véhicules par jour.

Lire la suite de l'article RC 82 - Pont Bleu

RC 601 - Route de Berne

Publié le

La route de Berne (RC 601) est l’axe de l’agglomération Lausanne-Morges qui connaît la plus importante charge de trafic aux heures de pointe, avec plus de 30'000 véhicules par jour. Elle sert au transit des habitants de la Broye et du Jorat pour accéder à l’agglomération et à l’autoroute A9. Elle revêt aussi une fonction de desserte des quartiers et des zones riveraines en développement.

Lire la suite de l'article RC 601 - Route de Berne

RC 82 - Tir-Fédéral

Publié le

L’avenue du Tir-Fédéral se situe entre le carrefour de Pré-Fleuri sur la Route du Lac (Ecublens) à l’entrée sud du tunnel de Marcolet (Crissier). Elle traverse des territoires qui se développent et accueilleront de nouveaux habitants et emplois. Elle dessert notamment le parc scientifique et le centre des congrès de l’EPFL.

Lire la suite de l'article RC 82 - Tir-Fédéral


Organisation

Pierre-Yves Gruaz, directeur général

La DGMR se compose de six entités métier aux finalités différentes :

Accompagnées d'une division Finances et support, ainsi que d’une unité des ressources humaines et une unité communication.

 

TELECHARGER L'ORGANIGRAMME DE LA DGMR (PDF, 95 Ko)

Chiffres clés

La DGMR en chiffres:
  • 530 collaborateurs, dont 400 personnes travaillant à l'entretien et à l'exploitation des routes
  • 4 régions administrées par des centres répartis sur l'ensemble du canton : à la Blécherette (Mont-sur-Lausanne), à Bursins, à Rennaz et à Yverdon-les-Bains
  • 1 administration centrale sise à la place de la Riponne, à Lausanne

Carrières

Les offres d'emploi de la DGMR sont publiées sur la page dédiée de l'Etat de Vaud

Partager la page