La portail sécurisé de l'Etat est ouvert !

Publié le 17.12.2020 - Catégorie: Actualité et Informatique

Le 1er décembre 2020, une nouvelle étape dans le développement de la cyberadmistration à l’État de Vaud a été franchie avec le lancement du portail sécurisé. Tour d’horizon des avantages de ce nouveau dispositif de communication, qui renforcera l’accessibilité et l’efficacité de l’administration cantonale.

Depuis le 1er décembre 2020, et au fur et à mesure de la dématérialisation des prestations de l’État, les particuliers, le personnel des communes et les entreprises peuvent, grâce au portail sécurisé de l’État de Vaud, accéder en tout temps aux prestations en ligne depuis un espace unique.

Un accès unique et sécurisé

Un certain nombre de prestations de l’administration cantonale peuvent déjà être réalisées sur le site de l’État. Avec le portail sécurisé, une nouvelle étape est franchie : un dispositif de communication offre un accès unique et sécurisé aux prestations. «Concrètement, cela signifie que les usagers pourront se connecter à leur compte – ou espace sécurisé – pour réaliser et suivre l’ensemble de leurs démarches et échanger de manière sécurisée avec l’administration», explique Philippe Wannebroucq, responsable du programme Cyber à la Direction générale du numérique et des systèmes d’information (DGNSI). Un tableau de bord leur permettra de visualiser l’ensemble des demandes en cours, et de connaître en temps réel l’état du traitement de leur demande.

Une identité électronique délivrée par l’État

Grâce à la délivrance par l’État d’une identité électronique, les usagères et usagers du portail sont protégés de toute usurpation d’identité et l’intégrité de leurs données personnelles est garantie. Pour en bénéficier, les personnes sont invitées, lorsqu’elles créeront un compte en ligne, à se rendre dans une des préfectures du canton avec une pièce d'identité. La préfecture leur remettra un MIE (moyen d’identification électronique). Une fois connectées et identifiées par le portail, les personnes n’auront plus à saisir les informations déjà en possession de l’administration. Inutile, par exemple, de saisir de nouveau son nom, prénom, date de naissance…

L’identification forte des personnes permet également de numériser un éventail bien plus large de prestations, et ce de bout en bout. Avant l’ouverture du portail, les prestations en ligne ne pouvaient aller que dans un sens : de la personne vers l’administration. Avec le MIE, les services peuvent désormais communiquer avec l’usager, sans aucun risque pour la protection de ses données. «Il devient notamment possible de rendre des décisions ou d’envoyer des documents directement sur le portail, sans avoir à les expédier par courrier», illustre Philippe Wannebroucq.

Un portail qui s’enrichira progressivement

La palette des prestations tirant parti du portail sécurisé s’élargira progressivement. Si, à l’ouverture, 14 seront déjà disponibles (tant pour les communes que pour les entreprises et les particuliers), l’éventail des services en ligne de l’État est appelé à s’élargir. L’administration se fera plus accessible et transparente.

 

youtu.be/uJPCB8qPTTE

Partager la page