Brigandage à Renens – appel à témoin

Brigandage à Renens – appel à témoin

Publié le 03.07.2018

Mardi 3 juillet 2018, vers 5h30, un brigandage a été commis dans un commerce de la Gare de Renens. Deux auteurs ont menacé une employée avec un objet dissimulé ressemblant à une arme à feu. Ils se sont emparés du contenu de la caisse avant de prendre la fuite. Ils n’ont pas pu être interpellés. La Police cantonale lance un appel à témoin.

Mardi 3 juillet 2018, vers 5h30, la Police cantonale était avisée qu’un brigandage venait de se produire dans un commerce de la gare de Renens. Deux hommes qui avaient dissimulé leur visage sont entrés dans le shop, où l’un d’eux a menacé l’employée présente avec un objet dissimulé qui ressemblait à une arme à feu. Après s’être emparés du contenu de la caisse, ils ont quitté les lieux dans une direction inconnue. Bien que fortement choquée, la victime n’a pas été blessée physiquement. Cette ressortissante italienne de 38 ans a bénéficié d’un soutien psychologique.

 

Le signalement des auteurs est le suivant : un homme de type nord-africain, portant un pantalon de training noir, une veste noire en cuir, des baskets blanches et noires, une écharpe sur la tête et autour du cou, ainsi que des lunettes à soleil. Il pointait un objet caché par un sachet noir, en direction de la victime. Le second un homme de type nord-africain, portant un pantalon noir, une chemise à carreaux multicolore, un bonnet et une écharpe autour du visage et du cou. Les deux individus s’exprimaient en français avec un accent de la banlieue, selon la victime.

La  procureure de service a été renseignée et a ouvert une enquête qui a été confiée aux inspecteurs de la Brigade des délits sériels et de la Région judiciaire centre avec l’appui de leurs collègues de la Brigade police scientifique.

La Police cantonale vaudoise lance un appel à témoin. Les personnes susceptibles de fournir des renseignements au sujet de cette agression, notamment celles qui se trouvaient dans le commerce ou à proximité au moment des faits, sont priées de prendre contact avec le Centre d'engagement et de transmission de la Police cantonale vaudoise au 021 333 5 333 ou avec le poste de police le plus proche.

Cet événement a nécessité l'intervention de plusieurs patrouilles de la Police de l’Ouest lausannois, de la Gendarmerie (dont la brigade canine) et d’inspecteurs de la Brigade police scientifique, de la Brigade des délits sériels et de la Région judiciaire centre.

Partager la page