Supporters violents lors d'un match de football de Super League

Supporters violents lors d'un match de football de Super League

Publié le 14.05.2018

Dimanche 13 mai 2018, au stade de la Pontaise, à Lausanne, des supporters "ultras" du LS et du FC Thoune ont commis des délits et déprédations, dont l'usage d'engins pyrotechniques et détonants, avant, pendant et après le match. La police a procédé à treize interpellations.

Dimanche 13 mai 2018, un match de football opposait le Lausanne Sport au FC Thoune au stade de la Pontaise, à Lausanne. A leur arrivée en gare de Lausanne, des supporters du FC Thoune ont lancé des engins détonants, blessant légèrement un agent des CFF. L’auteur du jet ayant blessé cet agent a pu être par la suite identifié. Avant le match, les spécialistes de la cellule de lutte contre le hooliganisme de la Police cantonale vaudoise ont constaté qu'une vingtaine de supporters "ultras" du FC Lausanne Sport se regroupait à proximité du parcours qu’allaient emprunter les supporters du FC Thoune. Afin d’éviter une confrontation entre ces antagonistes, des mesures ont rapidement été prises, permettant aux supporters visiteurs de gagner le stade par un itinéraire modifié.

 

Avant et pendant la rencontre sportive, les "ultras" du LS, dont plusieurs avaient le visage masqué, se sont montrés particulièrement virulents, prononçant des menaces et des injures à l'endroit des policiers, pourchassant les spotters et cherchant la confrontation physique. Avant le terme de la rencontre, ils sont parvenus à contourner le dispositif de sécurité du stade pour s’en prendre physiquement aux supporters du FC Thoune. Le match a dû être interrompu et n’a pas pu se terminer.

 

Au terme de la rencontre les supporters lausannois et thounois ont quitté le stade. Les spotters de la police cantonale vaudoise, les agents de la Police municipale de Lausanne et les gendarmes ont procédé au contrôle et à l’identification d’une douzaine de supporters lausannois, âgés de 20 à 42 ans, tous domiciliés dans le canton de Vaud. Par la suite, ces individus se sont rendus en ville de Lausanne où ils ont également perturbé l'ordre public. En gare de Lausanne, un supporter thounois a projeté un engin détonant qui a légèrement blessé un spotter bernois se trouvant à proximité. Des dommages à la propriété ont été relevés dans et aux abords du stade. Le bilan exact des déprédations est en cours d’établissement.

 

Au terme des investigations de la police cantonale, les individus identifiés au moment des faits, ainsi que ceux qui le seront par la suite seront dénoncés au Procureur. En outre, ils feront l'objet des sanctions prévues pour lutter contre la violence dans le sport.

 

Ces événements ont nécessité l'engagement d’une septantaine de gendarmes et policiers vaudois, ainsi que de 5 spotters de la police cantonale et d’agents de la police municipale de Lausanne.

Partager la page