Policières et policiers formés

Policières et policiers formés

Nous répondons aux questions que vous vous posez

Comment procéder pour déposer une candidature ?

Il faut envoyer à la "Direction des ressources humaines de la police cantonale, Centre Blécherette, Rte de la Blécherette 101, 1014 Lausanne", un dossier comprenant :

·         une lettre de motivation

·         un curriculum vitae (avec dates précises si possible)

·         des copies de diplômes, certificats, brevet de policier-ère, etc.

Il convient de relever que, hormis certaines exceptions liées à l'engagement de spécialistes, le profil recherché est le suivant :

·         Ancienneté de 4 à 14 ans de service (pas soumis-e à une dédite)

·         Policier-ière « généraliste »

·         Grade à l’engagement : gendarme, appointé-e ou caporal-e / insp C ou insp B

·         Pas de perspective de promotion (standard 5-10-15 ans) durant les six premiers mois d’engagement

Dispositions particulières :

·         Pour la Gendarmerie : prêt-e à être affecté-e à la gendarmerie mobile durant 5 ans

·         Pour la Police de sûreté : peut être appelé-e à suivre des modules de la « Formation judiciaire romande »

 

Quel est le processus d'engagement ?

Après le dépôt du dossier de candidature, divers cas peuvent se présenter :

Le dossier ne correspond au profil recherché :

·         il est alors retourné au-à la candidat-e.

Aucun poste n'est disponible :

·         le-la candidat-e est "mis en attente".

Un processus de sélection est en cours et le-la candidat-e correspond au profil :

·         il-elle est convoqué-e à une journée de tests.

·         il-elle est convoqué-e à un entretien de restitution d'un test de personnalité

·         un entretien devant une commission RH est organisé

La décision finale est communiquée après un court délai. En cas de réponse positive, la date d'engagement est décidée d'un commun accord, généralement en fonction du délai de congé qui est en principe de 3 mois. Il faut en outre compter un mois pour finaliser la procédure administrative d'engagement.

En quoi consiste la "journée d'évaluation" ?

Les tests marqués d’un astérisque sont élaborés sur la base des épreuves mises en œuvre dans le cadre du recrutement des aspirant-e-s. Pour des cas particuliers (voir ci-dessous), une suppression ou adaptation de tout ou partie des tests pourra être décidée par le chef de corps concerné :

Pour la Gendarmerie :

·         Français*

·         Procédure pénale

·         Test de personnalité MPA

·         Test de personnalité LABEL

·         Condition physique*

Pour la Police de sûreté :

·         Français*

·         Procédure pénale (uniquement si jugé nécessaire)

·         Allemand oral et écrit*

·         Test de personnalité MPA

·         Test de personnalité LABEL

·         Condition physique*

 

Comment sont fixés le grade et le niveau de salaire à l'engagement ?

La règle est simple :

Gendarmerie : c'est l'année de l'école de police qui sert de référence. Elle permet de fixer le grade et le salaire, correspondant à celui d'un gendarme de la même volée.

Police de sûreté : l'ancienneté "police" est prise en compte pour l'échelon salarial. Le nombre d'année d'expérience en police judiciaire permet de fixer le grade à l'engagement.

Une information indicative liée à ce sujet peut être donnée dès le début de la procédure. Les données définitives concernant le grade et le salaire sont transmises avant la signature du contrat.

Quand suis-je renseigné sur mon éventuelle affectation future ?

Ceci est de la responsabilité du commandement des corps. Il est notamment tenu compte du lieu de domicile et de la situation de famille. Il est clair cependant qu'une certaine mobilité est exigée et que les besoins du service priment. Dans la pratique, l'affectation est généralement décidée d'un commun accord et ne pose pas de problème particulier.

Partager la page