La CAMAC célèbre ses 30 ans

En juillet 2020, la Centrale des autorisations en matière de constructions (CAMAC) souffle ses 30 bougies. L'occasion d'un petit retour en arrière sur les principaux événements des ces 30 dernières années.

Avant 1990

Les communes identifient elles-mêmes, en fonction de la demande de permis de construire et des autorisations nécessaires, quel service cantonal est responsable de la mise en circulation du dossier. Corollaire, un manque d'homogénéité dans le traitement des demandes et les délais de réponse.

1990 - Création de la CAMAC

Le Conseil d’Etat décide de réorganiser la procédure de demande de permis de construire et crée la Centrale des autorisations en matière d’autorisations de construire. Il s'agit d'un guichet unique pour la réception des demandes de permis transmises par les communes, et pour l’organisation et la gestion de la circulation des demandes auprès des services cantonaux concernés. Une véritable courroie de transmission entre l'Etat et les communes!

1999 - Informatisation

La CAMAC met en place un outil de gestion informatique sur Internet. Il fonctionne comme base de données pour l’enregistrement tant des demandes de permis que des permis délivrés, et comme outil d’organisation et de suivi de la circulation des dossiers. Ce système permet aux architectes et aux communes de saisir directement les données nécessaires, et de suivre l’avancement de la circulation et du traitement du dossier. Cette nouveauté permet d'améliorer sensiblement les délais de traitement des demandes.

2004 - Questionnaire général

La modification de l'article 73 RLATC oblige les mandataires à saisir directement le questionnaire général de demande de permis de construire et de ses annexes sur le site Internet de la CAMAC.

2011 - ACTIS-CAMAC

Refonte technique de la plateforme CAMAC qui devient ACTIS-CAMAC.

2020 - Intégration dans la DGTL

Suite à l'élection du Christelle Luisier Brodard, le Conseil d'Etat procède à un remaniement des départements. La CAMAC intègre la Direction générale du territoire et du logement nouvellement créée, au sein du Département des institutions et du territoire.

Partager la page