Interpellation Catherine Labouchère - Tester et tracer, sommes-nous prêts pour la sortie de la 2ème vague?

Auteur

Catherine Labouchère

Date du dépôt

17.11.2020

Département pilote

DSAS

Département en appui

-

Identifiant

20_INT_46

Commission

-

Délais réponse du CE

22.02.2021

Dernière décision du GC

Transmise au CE, 24.11.2020

Texte déposé

La deuxième vague du coronavirus a surpris tant par son ampleur que par sa vitesse de propagation. Rapidement, les délais de test et de traçage ont augmenté avec leurs conséquences négatives favorisant l'expansion de la maladie. Des leçons de cet état de fait sont à tirer très rapidement dès maintenant.

Nul doute qu'il faudra être proactif en faisant davantage appel aux nouvelles technologies en simplifiant et en encourageant l'utilisation massive d'applications qui ont fait et font leurs preuves. Il faudra notamment que l'usage de Swisscovid soit amélioré dans la mesure où les personnes ayant été testées positives ne reçoivent que plusieurs jours après leur test, le code leur permettant d'enter l'information dans le système, ce qui fait perdre beaucoup d'efficacité à l'application. La comparaison avec d'autres pays  où cela fonctionne pourrait nous apprendre de bonnes pratiques de quoi nous inspirer. Ces exemples devraient aussi nous conduire, en parallèle, à accélérer  la vitesse d'homologation et d'utilisation de ses bonnes pratiques, puis en communiquer l'usage au grand public.

Le canton de Vaud n'a pas attendu cette pandémie pour innover. Il serait à même de montrer la voie dans ce domaine pour éviter des vagues successives de résurgence du virus qui, si elles se produisent le mettront lui t les autres cantons dans de très grandes difficultés.

Afin d'anticiper plutôt que de réagir, les questions suivantes sont posées au Conseil d'Etat:

 

 1 - Quels enseignements tire-t-il de l'arrivée en force de la deuxième vague en matière de test et de traçage dans le canton ?

 2- Comment compte-t-il apprendre de ces enseignements, puis s'inspirer des bonnes pratiques performantes en matière de test et de  traçage ?

 3- Compte-t-il intensifier l'accessibilité aux tests, si oui dans quelle mesure et dans quels délais?

 4- Quelles procédures de traçage entend-t-il renforcer et simplifier et de quelle manière ?

 

Merci au Conseil d'Etat pour ses réponses.

Conclusion

Ne souhaite pas développer

Séances dont l'objet a été à l'ODJ

Date Décision
24.11.2020
17.11.2020

Partager la page