Question orale Hadrien Buclin - Pourquoi le Conseil d’Etat a-t-il permis un renvoi vers un pays où les droits humains sont mis en cause ?

Auteur

Hadrien Buclin

Date du dépôt

02.02.2021

Département pilote

DEIS

Département en appui

-

Identifiant

21_HQU_27

Commission

-

Délais réponse du CE

-

Dernière décision du GC

Terminée, 10.02.2021

Texte déposé

Un requérant d’asile débouté originaire d’Ethiopie, opposant au gouvernement de son pays, a été arrêté par la police dans les locaux du Service de la population du canton de Vaud, placé en détention administrative dans le canton de Genève puis a fait l’objet d’un renvoi forcé vers l’Ethiopie. Or, l’Ethiopie est aujourd’hui touchée par un conflit violent et plusieurs cas de mauvais traitements contre des opposants ont par ailleurs été signalés. Compte tenu de la situation dans ce pays, il est choquant que les autorités vaudoises aient collaboré activement à ce renvoi en faisant arrêter ce requérant dans les locaux du Service de la population. Par contraste, deux conseillers d’Etats genevois ont critiqué ces renvois (cités par Le Courrier, 28 janvier 2021). Comment le Conseil d’Etat justifie-t-il un tel zèle dans l’exécution d’un renvoi forcé vers une zone où la situation des droits humains est si précaire ?

Séances dont l'objet a été à l'ODJ

Date Décision
09.02.2021
02.02.2021

Partager la page