Question orale Hadrien Buclin - Primes Covid dans la santé : un périmètre trop restrictif !

Auteur

Hadrien Buclin

Date du dépôt

20.04.2021

Département pilote

DSAS

Département en appui

-

Identifiant

21_HQU_55

Commission

-

Délais réponse du CE

-

Dernière décision du GC

Terminée, 27.04.2021

Texte déposé

Suite à la pandémie de Covid, le Conseil d’Etat a décidé d’accorder une prime salariale, mais uniquement pour les salarié.e.s au contact direct de patient.e.s infectés par le Sars-Cov-2. Cette décision exclut des milliers de salarié.e.s du secteur de la santé, y compris ayant des revenus modestes, par exemple dans certains services hospitaliers ou dans des EMS qui n’ont pas eu de cas de Covid détecté. Pourtant, même dans les services ou institutions où le virus n’a pas circulé, la pression exercée sur le personnel a très fortement augmenté en raison de la pandémie et il serait donc juste que l’ensemble du personnel de la santé bénéficie de cette prime. La résolution votée par le Grand Conseil en faveur d’une telle prime visait d’ailleurs « toutes les personnes actives dans la réponse sanitaire à la seconde vague de Covid. » Le Conseil d’Etat ne devrait-il pas élargir le cercle des bénéficiaires de cette prime afin d'accomplir de manière conséquente un geste de reconnaissance pour l'engagement du personnel sanitaire durant la pandémie ?

Séances dont l'objet a été à l'ODJ

Date Décision
27.04.2021
20.04.2021

Partager la page