Question orale Florence Bettschart-Narbel - Conseil de l'HRC: n'y a-t-il pas un risque de conflit d'intérêts?

Auteur

Florence Bettschart-Narbel

Date du dépôt

07.09.2021

Département pilote

DSAS

Département en appui

-

Identifiant

21_HQU_80

Commission

-

Délais réponse du CE

-

Dernière décision du GC

Terminée, 14.09.2021

Texte déposé

Suite à sa séance du 25 août 2021, le Conseil d'Etat a annoncé avoir désigné les deux derniers représentants de l’Etat de Vaud au sein du Conseil d’établissement de l’Hôpital Riviera-Chablais, conformément à la nouvelle version de la Convention intercantonale sur l’Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais, entrée en vigueur le 16 juin dernier.

 

Une des personnes nommées par le Conseil d'Etat est Pierre-François Leyvraz, ancien directeur général du CHUV et ancien directeur général ad interim de l’HRC. 

 

De par sa fonction, le professeur Leyvraz a eu accès à de nombreuses informations et a dû arbitrer certaines décisions. La répartition de certaines tâches entre l'HRC et le CHUV a également dû être négociée dans ses différentes fonctions. 

 

Ma question est donc la suivante:

 

- Le Conseil d'Etat ne voit-il pas un risque de conflit d'intérêt dans la nomination du professeur Leyvraz?

 

D'avance je remercie le Conseil d'Etat pour sa réponse. 

 

Séances dont l'objet a été à l'ODJ

Date Décision
14.09.2021
07.09.2021

Partager la page