Interpellation Blaise Vionnet et consorts au nom groupe vert'libéral - Cancer du colon: faut-il rajeunir le dépistage?

Auteur

Blaise Vionnet

Date du dépôt

01.06.2021

Département pilote

DSAS

Département en appui

-

Identifiant

21_INT_73

Commission

-

Délais réponse du CE

06.09.2021

Dernière décision du GC

Transmise au CE, 08.06.2021

Texte déposé

 

 

Cancer  du colon : Faut-il rajeunir  le dépistage ?

Le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent en Suisse. Chaque année, 4300 nouveaux cas  sont diagnostiqués et on dénombre environ 1700 décès par an. Environ 5 personnes sur 100 vont développer ce type d’affection avant 80 ans.

 

Pendant de nombreuses années, le diagnostic du cancer colorectal ne se faisait malheureusement qu’à des stades relativement avancés de la maladie et la réflexion d’un diagnostic précoce à l’aide d’un dépistage a été envisagée.

 

Le Canton de Vaud s’est montré précurseur et a été le premier Canton de Suisse à introduire un programme de dépistage pour le cancer colorectal depuis 2015. Ce dépistage s’adresse à tous les Vaudois âgés de 50 à 69 ans et il leur permet de choisir d'effectuer une recherche de sang occulte dans les  selles (FIT) ou une coloscopie. Il faut mentionner que ces 2 examens sont hors franchise de l’assurance maladie de base et que seul les 10% (quote-part) sont à la charge des patients.

 

Le facteur causal principal du cancer colorectal est l’âge et une incidence plus élevée a été constatée  entre 50 et 70 ans d’où le choix  de dépister la population dans cette tranche d’âge.

Depuis plusieurs années, plusieurs études aux USA et en Europe ont démontré l’augmentation de l’apparition des cancers du colon chez des gens plus jeunes. Il semblerait qu’aujourd’hui, 12% des cancers colorectaux touchent des gens de moins de 50 ans.

 

Par cette interpellation, j’ai l’honneur de demander au Conseil d’Etat de fournir des réponses  aux  questions  suivantes:

 

a.       Quelle est la fréquence des cancers  colorectaux chez les moins  de 50 ans dans le Canton ?

 

b.       Compte tenu de la réponse à la question précédente, serait-il judicieux de proposer d’abaisser l’âge du dépistage du cancer du colon à 45 ans ou même à 40 ans ?

 

c.       Si le coût du dépistage proposé pour les 45 à 50 ans (ou 40 à 50 ans) est trop élevé pour un nombre de cancers diagnostiqués  trop faible ou si les ressources disponibles pour ces examens (coloscopies) sont dépassées, serait-il  possible de proposer au moins le FIT (la recherche de sang  de sang occulte dans les  selles), qui a un coût nettement moins élevé que la coloscopie,  pour cette tranche d’âge ?

 

Je remercie  d'avance le Conseil d'Etat pour ses réponses

Conclusion

Souhaite développer

Séances dont l'objet a été à l'ODJ

Date Décision
08.06.2021
01.06.2021

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Cédric Weissert UDC
Pierre Zwahlen VER
Carole Dubois PLR
Catherine Labouchère PLR
Jean-Christophe Birchler V'L
Claude-Alain Gebhard V'L
Claire Attinger Doepper SOC
Cloé Pointet V'L
Céline Baux UDC
Sébastien Cala SOC
François Cardinaux PLR
Delphine Probst SOC
Monique Ryf SOC
Jean-Marc Nicolet VER
Muriel Cuendet Schmidt SOC
Olivier Gfeller SOC
Séverine Evéquoz VER
Jean-François Chapuisat V'L
Jean-Louis Radice LIBRE
Daniel Ruch PLR
Rémy Jaquier PLR
Valérie Induni SOC
Cédric Echenard SOC
Josephine Byrne Garelli PLR
Felix Stürner VER
Muriel Thalmann SOC
Olivier Petermann PLR
Laurent Miéville V'L
Alice Genoud VER
Jean Tschopp SOC
Jean-Claude Glardon SOC
Werner Riesen UDC
Salvatore Guarna SOC
Graziella Schaller V'L
Isabelle Freymond SOC

Partager la page