Motion Sergei Aschwanden et consorts - Sport dans la scolarité postobligatoire : il est grand temps de compenser l’incurie prolongée de l’Etat.

Auteur

Sergei Aschwanden

Date du dépôt

20.04.2021

Département pilote

DFJC

Département en appui

DEIS, DFIRE

Identifiant

21_MOT_10

Commission

-

Délais réponse du CE

18.05.2022

Dernière décision du GC

Prise en considération, 18.05.2021

Texte déposé

Selon une étude établie en 1989[1] dans le canton de Vaud, 80% des apprentis ne bénéficiaient pas de cours d’Education Physique et Sportive (EPS) ! Malheureusement 32 ans plus tard la situation n’a guère évolué, puisqu’aujourd’hui se sont 74% des apprentis qui ne peuvent pas suivre des cours d’EPS, cela représente environ 17'000 apprentis qui subissent les conséquences du non-respect de la loi cantonale et fédérale en matière d’enseignement d’EPS ! Les raisons sont liées à un manque de disponibilité d’infrastructures sportives (pour rappel ; la construction de salles de sport pour les écoles professionnelles/gymnase est de la compétence et de la responsabilité de l’Etat de Vaud). Notre parlement s’est saisi à plusieurs reprises de cette question ces 15 dernières années, notamment mais pas seulement par l’observation de la Commission de Gestion, dans le but de faire en sorte que la situation s’améliore. Sans aucun résultat.

À cela s’ajoute le fait qu’un grand nombre de gymnase (huit au total ne respectent pas la grille horaire du 3-3-3) se trouve également dans une situation de non-respect des heures de sport pour des raisons identiques à celles des écoles professionnelles. Selon les informations connues à ce jour, il manque au total 30 salles de sport au niveau du canton de Vaud afin de pouvoir enseigner l’EPS en respectant le cadre légal cantonal et fédéral. La Direction Générale de l’Enseignement Post-Obligatoire (DGEP) annonce vouloir s’efforcer de construire lesdites salles de sport. Force est de constater qu’à l’heure actuelle, il n’y a aucune planification à moyen et long terme de construction de ces infrastructures. Pire encore : lors de la présentation des deux derniers gymnases (Burrier et Bussigny) le CE n’avait pas prévu de salle de sport et c’est le Grand Conseil qui a rectifié la situation afin que le gymnase de Bussigny puisse avoir une salle. Dernièrement une étude de l’agence mondiale de la santé met en lumière que l’activité physique, au-delà du fait qu’elle est bénéfique pour la santé, améliore les prestations scolaires[2]. Une étude similaire vient de paraître concernant des élèves suisses.[3] Il nous paraît donc légitime de devoir trouver une solution le plus rapidement possible, afin que les gymnasiens et apprentis puissent profiter d’un enseignement de cours EPS qui respecte le cadre légal.

En date du 8 mars 2021, le Département de la Formation, de la Jeunesse et de la Culture (DFJC) a publié un communiqué dans lequel il était évoqué que l’Etat de Vaud souhaite renforcer le soutien aux mathématiques à l’école avec, entre autre, la nomination d’ambassadeurs. En date du 15 mars 2021, le DFJC a publié un autre communiqué de presse qui évoque un soutien de l’Etat de Vaud aux jeunes afin de leur permettre de se ressourcer. Nous saluons ces démarches qui font pleinement sens, mais se pose tout de même la question de savoir pourquoi le sport, plus précisément l’EPS, n’a pas un soutien conséquent afin de solutionner les diverses problématiques évoquées ci-dessus ? Il est demandé aux maîtres d’éducation physique de faire preuve de « génie local » afin de compenser le manque en salles de sport. Lesdits professeurs font preuve d’une grande créativité, mais sans moyens financiers, toute idée, quelle qu’elle soit, ne verra jamais le jour, c’est la raison pour laquelle les signataires de cette motion demandent au Conseil d’Etat :

 

D’affirmer clairement leur volonté de soutien au sport, et de présenter un plan de mise en place et de rattrapage en équipements sportifs, notamment de salles de sport dans les plus brefs délais.

 

En attendant la construction des salles manquantes, nous demandons une somme annuelle via le budget de fonctionnement, afin de permettre aux enseignants de mettre sur pied des activités physiques et sportives hors cadre.

Cette somme, servira à financer des activités physiques pratiquées hors salles de sport là où il en manque, pour :

·       Obtenir que tous les apprentis et gymnasiens pratiquent l’EPS conformément au cadre légal cantonal et fédéral.

·       Permettre aux enseignants d’EPS d’avoir les moyens financiers de développer le « génie local », et ceci jusqu’à ce que l’Etat de Vaud construise enfin les infrastructures sportives manquantes pour respecter.

 

[1] Selon étude du SCRIS, en 1989 seuls 20% des apprentis bénéficient de cours d’EPS selon le cadre légal : Briant, H. (1989). L’APPRENTI ET LE SPORT (p. 48). Rue St-Martin 7, 1014 Lausanne : Service cantonal de recherche et d’information statistiques.

[2] www.euro.who.int/fr/health-topics/noncommunicable-diseases/pages/who-european-office-for-the-prevention-and-control-of-noncommunicable-diseases-ncd-office/news/news/2021/2/who-reviews-effect-of-physical-activity-on-enhancing-academic-achievement-at-school

 

[3] www.rts.ch/info/sciences-tech/12087748-les-eleves-sportifs-meilleurs-en-mathematiques-et-en-grammaire-selon-une-etude.html

 

Conclusion

Prise en considération immédiate et renvoi au CE

Séances dont l'objet a été à l'ODJ

Date Décision
18.05.2021
04.05.2021
27.04.2021
20.04.2021

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Catherine Labouchère PLR
Yann Glayre UDC
Marion Wahlen PLR
Cédric Echenard SOC
Patrick Simonin PLR
Sacha Soldini UDC
Maurice Mischler VER
Jean-Marc Sordet UDC
Pierre Zwahlen VER
Yvan Pahud UDC
Alexandre Berthoud PLR
Aurélien Clerc PLR
Cédric Weissert UDC
Jean-Daniel Carrard PLR
Chantal Weidmann Yenny PLR
Guy Gaudard PLR
Denis Rubattel UDC
Séverine Evéquoz VER
Pierre-François Mottier PLR
Alain Bovay PLR
Bernard Nicod PLR
Vincent Keller EP
Gérard Mojon PLR
Nicolas Bolay UDC
Nicolas Suter PLR
Philippe Germain PLR
Anne-Lise Rime PLR
Daniel Develey PLR
Julien Cuérel UDC
Daniel Ruch PLR
Cloé Pointet V'L
Jean-François Cachin PLR
Philippe Vuillemin PLR
Carole Dubois PLR
Céline Baux UDC
Marc Vuilleumier EP
Carole Schelker PLR
Pierre-André Romanens PLR
Florence Gross PLR
Jean-François Chapuisat V'L
Blaise Vionnet V'L
Georges Zünd PLR
Rémy Jaquier PLR

Partager la page