Postulat Hadrien Buclin et consorts - Pour un bilan de l’application du nouveau droit de protection de l’adulte et une réflexion sur les moyens d’améliorer sa mise en œuvre

Auteur

Hadrien Buclin

Date du dépôt

02.03.2021

Département pilote

DIT

Département en appui

-

Identifiant

21_POS_7

Commission

21_350

Délais réponse du CE

-

Dernière décision du GC

Renvoyé à commission, 09.03.2021

Texte déposé

En 2013, un nouveau droit de protection de l’adulte est entré en vigueur. Il vise notamment à introduire des mesures de curatelle plus personnalisées, dans le but d’éviter des restrictions inutiles du droit à l’autodétermination et à l’indépendance. L’objectif est également de favoriser, quand c’est possible, une autonomisation progressive des personnes sous curatelle, qui peut aller jusqu’à une sortie de curatelle. Cet objectif d’autonomisation est particulièrement pertinent pour des personnes atteintes de troubles psychiques dont l’état peut s’améliorer. Il l’est tout autant pour des jeunes adultes ayant eu des parcours migratoires difficiles.

Or, le postulant a recueilli plusieurs témoignages de personnes travaillant dans des associations d’aide aux personnes sous curatelles. Ces témoignages donnent à penser que l’objectif d’autonomisation des personnes sous curatelle n’est pas toujours poursuivi de manière conforme au nouveau droit de protection de l’adulte. Certain.e.s curateurs sont en effet trop chargés ou peu incités par leur hiérarchie à prendre le temps d’expliquer à des personnes sous curatelle comment améliorer progressivement leur gestion administrative et à les orienter vers des associations (p. ex. : L’Ilot, le Graap, Pouvoir d’agir, Point d’appui, etc.) pouvant les aider à accomplir les démarches. Ces associations disposent par ailleurs de moyens insuffisants pour répondre aux demandes.

L’objectif d’autonomisation des personnes semble également insuffisamment poursuivi dans le cas des curatelles uniquement destinées à contrôler l’usage qui sera fait de l’argent de l’assurance-invalidité et des prestations complémentaires. Dans ces cas, le curateur ou la curatrice gère les affaires et la personne continue à vivre comme avant, sans évolution, ni possibilité d’évolution.

Dans le cas de curatelles privées, un déficit de formation est parfois constaté : certains curateurs peu au fait de la problématique spécifique des troubles psychiques peuvent avoir tendance à prendre des décisions sans y associer la personne concernée, alors que cette dernière dispose de discernement. Les missions du curateur ne sont par ailleurs pas toujours définies avec suffisamment de clarté : par exemple, un curateur de gestion et administration s’occupe des aspects liés à la santé au motif qu’il prend en charge le paiement des soins, alors que la personne sous curatelle dispose par ailleurs d’un.e représentant thérapeutique, qui peut être un.e membre de sa famille.

 

Compte tenu de la problématique exposée ci-dessus, le présent postulat demande au Conseil d’Etat de mandater une institution indépendante – par exemple la Haute école de travail social – pour mener une enquête qualitative auprès des différents acteurs de la protection de l’adulte (curatrices et curateurs, juges de paix, personnes sous curatelle, assistants sociaux, associations d’aide aux personnes sous curatelle). Cette enquête vise à évaluer l’application du nouveau droit de protection de l’adulte, en particulier s'agissant de l’objectif de favoriser l’autonomisation des personnes sous curatelle, et de formuler des propositions pour améliorer sa mise en œuvre. 

 

Conclusion

Renvoi à une commission avec au moins 20 signatures

Séances dont l'objet a été à l'ODJ

Date Décision
09.03.2021
02.03.2021

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Felix Stürner VER
Yves Paccaud SOC
Sylvie Podio VER
Anne-Sophie Betschart SOC
Isabelle Freymond SOC
Valérie Induni SOC
Marc Vuilleumier EP
Claire Attinger Doepper SOC
Sébastien Cala SOC
Vincent Keller EP
Cendrine Cachemaille SOC
Anne Baehler Bech VER
Muriel Thalmann SOC
Didier Lohri VER
Stéphane Balet SOC
Léonard Studer VER
Taraneh Aminian EP
Raphaël Mahaim VER
Alice Genoud VER
Anne-Laure Métraux-Botteron VER
Séverine Evéquoz VER
Céline Misiego EP
Yvan Luccarini EP

Partager la page