Interpellation Cédric Weissert et consorts - Tests COVID pour enfants scolarisés, n'y a-t-il pas mieux à faire ?

Auteur

Cédric Weissert

Date du dépôt

15.02.2022

Département pilote

DEF

Département en appui

DSAS

Identifiant

22_INT_28

Commission

-

Délais réponse du CE

30.05.2022

Dernière décision du GC

Transmise au CE, 01.03.2022

Texte déposé

Depuis le début de la pandémie qui nous vivons (subissons), une attention particulière est mise sur le risque de transmission du virus dans le milieu scolaire, ceci plus fortement avec les récentes vagues de variants bien plus transmissibles.

 

Sans remettre en cause la volonté de tester et de casser les chaînes de transmissions, je suis néanmoins étonné de la méthode appliquée, à savoir que dès que plus de X enfants (généralement 4) sont malades dans une classe, peu importe la maladie, un test rapide est mis dans le sac de l'élève pour que les parents procèdent au test de leur enfant dans la soirée et informe l'établissement scolaire du résultat.

 

Cette procédure est mal vécue par les enfants, surtout les enfants en bas âge pour lesquels il est très difficile d'insérer un écouvillon dans le nez. Les pleurs et les mouvements de l'enfant rendent le test peu fiable, stressant et donc peu utile. Dans des périodes comme celle vécue en fin d'année 2021 où de nombreux élèves étaient malades pour différentes raisons, il fût difficile de tester nos enfants toutes les semaines d'autant plus avec les problématiques citées ci-dessus.

 

A ce titre j'ai l'honneur de poser les questions suivantes au Conseil d'Etat :

 

1) Existe-t-il d'autres moyens de test que le test nasal qui pourrait être utilisé sur les enfants ?

 

2) Le test salivaire utilisés par les centres de tests pourraient-ils être envisagés dans les écoles ?

 

3) L'infirmier scolaire pourrait-il être sollicité pour ce type de test ?

 

Je remercie d'avance le Conseil d'Etat pour ses réponses et ceci même si les règles sanitaires devraient bientôt être, pour la plupart, levées. Nous ne sommes pas à l'abri d'une nouvelle vague à l'automne et devons donc tenir compte du vécu récent.

Conclusion

Ne souhaite pas développer

Séances dont l'objet a été à l'ODJ

Date Décision
01.03.2022
15.02.2022

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Sacha Soldini UDC
Cédric Echenard SOC
Dylan Karlen UDC
Yann Glayre UDC
Pierre-Alain Favrod UDC
Claude-Alain Gebhard V'L
Jean-Marc Sordet UDC
Jean-Bernard Chevalley UDC
Aliette Rey-Marion UDC

Partager la page