Simple question Céline Misiego au nom EP - Pourquoi si peu d'utilisation du bracelet électronique

Auteur

Céline Misiego

Date du dépôt

10.05.2022

Département pilote

DIT

Département en appui

-

Identifiant

22_QUE_21

Commission

-

Délais réponse du CE

10.06.2022

Dernière décision du GC

-

Texte déposé

Dans le 24Heures du 03.05.22, un article nous informait de la sous-utilisation du bracelet électronique. Le bracelet électronique est pourtant un outil précieux dans la lutte contre les violences domestiques et les féminicides puisqu'il permet de suivre les déplacements de la personne harceleuse et ainsi d’éviter le passage à l’acte.

 

La violence domestique n’a pas disparu en Suisse. En 2021, la police a enregistré 19’341 infractions (coups, menaces, injures), 11’148 personnes lésées (70% de femmes et 30% d’hommes) et 16 homicides conjugaux (dont 15 féminicides). Et ce début d’année 2022 ne connaît pas d’accalmie.

 

Pourtant l'Etat de Vaud répond avoir exploité ce nouvel outil pour recadrer un seul conjoint depuis sa mise en place.

 

 

Question : Pourquoi l'Etat de Vaud fait-il une utilisation si restreinte du bracelet électronique et comment compte-il faire évoluer l'utilisation de ce dispositif ?

 

Partager la page