Simple question Céline Misiego et consorts au nom EP - Peut-on obliger l'extinction des lumières à caractères publicitaires ?

Auteur

Céline Misiego

Date du dépôt

20.09.2022

Département pilote

DJES

Département en appui

-

Identifiant

22_QUE_38

Commission

-

Délais réponse du CE

20.10.2022

Dernière décision du GC

-

Texte déposé

Les annonces concernant une pénurie d'électricité se multiplient et commencent à inquiéter la population. Un effort est demandé à la population, effort normal car l'état d'urgence climatique que nous vivons doit de toute façon amener à un changement de comportement individuel et à adopter une sobriété énergétique. Cependant une certaine incompréhension peut apparaître auprès de la population au vu de la quantité de lumières des commerces et leurs enseignes publicitaires allumées toute la nuit. Cette consommation d'énergie ne sert strictement à rien, elle ne coûterait donc absolument rien à stopper et bénéficierait à l'ensemble de la population. 

 

Certes le Conseil d'Etat souhaite adopter éditer un décret autorisant les communes à limiter cet éclairage, mais cela n'a aucun effet obligatoire. Le Conseil d'Etat n'estime-il pas important  d'adopter une loi limitant l’utilisation des enseignes lumineuses extérieures et l’éclairage nocturne visible de l’extérieur des bâtiments, comme cela a été fait dans le canton de Genève ?

Documents

Lien Titre
  22_QUE_38-Texte déposé Intervention parlementaire

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Didier Lohri VER

Partager la page