20_PAR_12 - Rapport annuel 2019 de la commission interparlementaire de contrôle de la Convention scolaire romande (CIP CSR) Rapporteur(s): Jean-Louis Radice.

Séance du Grand Conseil du mardi 12 janvier 2021, point 12 de l'ordre du jour

Document

20_PAR_12_Rapport annuel 2019_CIP CSR_Jean-Louis Radice

Transcriptions

Visionner le débat de ce point à l'ordre du jour
M. Jean-Louis Radice (LIBRE) — Rapporteur-trice

Durant l’année 2019, le Bureau a siégé à trois reprises et la commission s’est réunie deux fois en séance plénière. Au niveau de la formation, la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) a réactualisé, en 2019, son prochain programme quadriennal qui couvre les années 2020 à 2023. En fonction de ce nouveau programme de la CDIP, la Conférence intercantonale de l’instruction publique (CIIP) a finalisé le sien pour la fin de l’année 2019, dans le but de garder une parfaite cohérence entre les deux. Les grandes orientations seront présentées à la commission interparlementaire lors de la première séance plénière de l’année 2020.

Suite à l’adoption, le 22 novembre 2018, d’un Plan d’action de la CIIP, l’éducation numérique constituera l’un des axes transversaux et prioritaires de ces prochaines années. Après la détermination d’une stratégie nationale, la CDIP s’apprête également, de son côté, à adopter un plan d’action à l’échelle nationale.

La commission se propose de suivre très attentivement ce dossier de « l’éducation numérique » et sa concrétisation dans le Plan d’études romand (PER) en tenant particulièrement compte des trois éléments suivants :

1.        Le respect de l’autonomie cantonale pour ce qui est de la définition des besoins en équipement — pour les établissements et les élèves — et de la formation des enseignants.

2.        L’usage du numérique en tant qu’outil au service des objectifs de l’école. Il convient de ne pas en faire une fin en soi.

3.        La définition précise et le contenu donné à la notion de « science informatique »

Le suivi sera fait annuellement lors de l’examen du rapport d’activité de la CIIP.

La commission a pris acte des comptes 2018 de la CIIP. La commission prend acte du budget 2020 et de la planification financière 2021-2023 de la CIIP.

En novembre 2019, la commission a consacré sa séance plénière, qui s’est déroulée à Sion, à la thématique de la formation des enseignants ordinaires à l’intégration et à l’organisation de la classe entre les différents intervenants. Trois invités ont partagé leurs connaissances et expériences : M. Romain Lanners, Directeur du centre suisse de pédagogie spécialisée, M. Guy Dayer, chef de l’Office valaisan de l’enseignement spécialisé, et Mme Marie-France Fillettaz, enseignante spécialisée au sein de l’établissement primaire et secondaire d’Ecublens (VD). Les éléments saillants de la discussion ont porté sur différents points, notamment l’augmentation des élèves à besoins particuliers, la multiplication des intervenants dans la classe, la compatibilité du PER avec l’enseignement spécialisé, l’inclusion des élèves à besoins particuliers dans le programme des élèves dits « ordinaires » et le rôle des assistants d’intégration dans les classes à besoins particuliers.

En conclusion, la commission recommande aux Grands Conseils des cantons de Berne, Fribourg, Vaud, Valais, Neuchâtel, Genève et Jura de prendre acte du rapport d’information de la CIIP, présenté conformément à l’article 20 de la Convention scolaire romande.

Mme Sonya Butera (SOC) — Président-e

La discussion n’est pas utilisée.

Le rapport de la commission est approuvé à l’unanimité.

Retour à l'ordre du jour

Partager la page