21_INT_7 - Interpellation Claire Attinger Doepper et consorts - Conserver le droit à un toit pour tous même en situation de pandémie.

Séance du Grand Conseil du mardi 12 janvier 2021, point 2.28 de l'ordre du jour

Texte déposé

 

La pandémie que nous subissons a des effets désastreux sur bon nombre de domaines : économique, social, sanitaire, etc.. S’agissant de situations personnelles , le manque à gagner lié à une perte d’emploi – total ou partiel- a des conséquences extrêmement violentes dans la vie de certain-e-s d’entre nous. Les familles et les enfants sont touchés par la situation de leur parent qui n’arrivent plus  à faire face aux charges courantes.

 

Les départements de la cohésion sociale et de l’emploi réagissent en actionnant de nouveaux leviers pour répondre à ces besoins. Cela étant, les difficultés se cumulent et il arrive que les drames humains précèdent l’intervention .  C’est dans ce contexte que nous souhaitons comprendre les actions menées pour lutter contre les expulsions des logements privés de particuliers, notamment des familles.

 

L’Asloca s’est récemment  exprimé sur ses craintes en matière d’expulsions  liées aux effets dévastateurs d’une perte de salaire , et donc de l’impossibilité de pouvoir faire face au loyer courant.

Parce que avoir un logement fait partie des droits de l’Homme , que ce logement doit être convenable et adapté , et que cette crise sanitaire nous renvoie une actualité de détresse et de pauvreté vécue par de plus en plus de nos concitoyen-nes, nous avons l’honneur  de demander au CE quelles sont les mesures entreprises dans ce domaine  et soulevons les questions suivantes :

 

·       Le CE connaît-il la situation des situations d'expulsions qui se situent sur le sol cantonal vaudois  et  que deviennent les personnes expulsées ?

·       Comment le CE  situe - t-il  son action face à ces situations  pour empêcher ces drames ?

·       Un propriétaire et/ou un locataire peut-il compter sur l’aide de l’État en cas d’insolvabilité et ainsi éviter une procédure et un avis d’expulsion ?

·       le CE compte.t.il mettre en place un guichet  pour répondre aux questions et accompagner les personnes en situation de non paiement ?

·       Les avis d’expulsions peuvent être très rapidement déployés, et rendre toute velléité de rattraper le retard de paiement infructueux. Pour freiner ce processus , quels moyens le CE pense-t-il mettre en place pour repousser , voire reporter les expulsions tout en garantissant au propriétaire le paiement rétroactif des loyers arriérés ?

 

 

 

 

 


 

 

Conclusion

Souhaite développer

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Anne-Sophie Betschart SOC
Julien Eggenberger SOC
Maurice Mischler VER
Muriel Cuendet Schmidt SOC
Taraneh Aminian EP
Céline Misiego EP
Cendrine Cachemaille SOC
Didier Lohri VER
Sébastien Cala SOC
Hadrien Buclin EP
Vincent Jaques SOC
Muriel Thalmann SOC
Cédric Echenard SOC
Retour à l'ordre du jour

Partager la page