21_INT_110 - Interpellation Taraneh Aminian - Maturité spécialisée : des conditions d’admission inégales !.

Séance du Grand Conseil du mardi 7 septembre 2021, point 2.3 de l'ordre du jour

Texte déposé

Le Certificat de maturité spécialisée permet d’accéder aux procédures d’admission des Hautes écoles spécialisées dans les 6 orientations suivantes :

 

  • Maturité spécialisée arts et design (MSAD)
  • Maturité spécialisée communication et information (MSCI)
  • Maturité spécialisée musique (MSMU)
  • Maturité spécialisée orientation pédagogique (MSOP)
  • Maturité spécialisée santé (MSSA)
  • Maturité spécialisée travail social (MSTS)

 

Chaque orientation de maturité spécialisée est ouverte aux titulaires d’un Certificat d’école de culture générale du domaine concerné. Les titulaires d’un certificat de culture générale d’un autre domaine peuvent s’inscrire mais devront suivre des compléments de formation. Ces compléments de formation ne peuvent cependant pas être assimilés à une sélection comme peuvent l’être les conditions d’admission de la filière artistique.

 

Il n’existe pas de conditions d’admission particulières  dans le domaine de la santé (MSSA) autre qu’être titulaire d’un Certificat d’école de culture générale option santé, et dans le domaine social (MSTS) autre qu’être titulaire d’un Certificat d’école de culture générale des options socio-pédagogique ou socio-éducative.

 

Des conditions d’admission particulières sont néanmoins prévues pour les 4 orientations suivantes :

 

  • MSAD :   dossier personnel et entretien d’admission
  • MSCI :    2 séjours linguistiques (allemand et anglais) de 3 semaines chacun au

                minimum

  • MSMU : audition d’admission
  • MSOP :   séjour linguistique attesté d’au moins 6 semaines dont 4 consécutives dans

                une région de langue allemande

 

Avec pour argument d’évaluer les capacités artistiques et créatives des candidat.e.s, la filière artistique (MSAD et MSMU) est la seule qui impose une procédure d’admission par entretien ou audition.

 

Au regard des autres domaines de maturité spécialisée, cette sélection des candidat.e.s de la filière artistique me paraît inéquitable et difficilement justifiable, particulièrement en ce qui concerne la Maturité spécialisée arts et design. Pour cette dernière, la sélection est même extrêmement sévère puisque après avoir été accepté en propédeutique, les candidat.e.s ayant obtenu la MSAD doivent à nouveau subir une sélection pour être admis en bachelor.

 

Je pose au Conseil d’Etat les questions suivantes :

 

  • Combien d’élèves, en nombre et en pourcentage, ont postulé aux maturités de la filière artistique, respectivement MSAD et MSMU, et combien ont été acceptés ces trois dernières années ?
  • Combien d’élèves, en nombre et en pourcentage, ont postulé aux cinq autres maturités, et combien ont été acceptés ces trois dernières années ?
  • Pourquoi un concours d’entrée ?
  • Pourquoi l’ECAL a-t-elle l’exclusivité de cette formation ?
  • Est-il possible que le DFJC crée d’autres centres de formation pour la filière Maturité spécialisée arts et design (MSAD) comme c’est le cas par exemple pour la MSSOP et la MSSA ?
  • Comment le DFJC entend-il corriger l’inégalité de traitement  des élèves ayant reçu le même diplôme, mais avec des options différentes ?

 

 

 

 

Conclusion

Souhaite développer

Retour à l'ordre du jour

Partager la page