REP_672769 - Réponse du Conseil d'Etat au Grand Conseil à l'interpellation Andreas Wüthrich - Out les AUT ou, comment endiguer l'affluence des produits alimentaires ultra-transformés ? (19_INT_311).

Séance du Grand Conseil du mardi 2 février 2021, point 12 de l'ordre du jour

Document

Texte adopté par CE

Transcriptions

Visionner le débat de ce point à l'ordre du jour
M. Andreas Wüthrich (VER) —

Exprimé en bon vaudois : je suis déçu en bien ! Exprimé en langage autre que vaudois : je suis enthousiasmé des degrés de connaissance du Conseil d’Etat en ce qui concerne l’alimentation et la problématique de l’ultra-transformation. Je suis également très satisfait d’apprendre que la cuisine a été introduite à l’école, comme le jardinage.

Dans la deuxième question, qui porte sur une nouvelle classification des aliments selon leur degré de transformation, il est dit que la majorité des consommateurs ne comprend pas assez les degrés de transformation des aliments. En conséquence, il n’est pas utile de donner les informations sur les produits. Je trouve que, fort de ce constat, il faut au contraire renforcer l’information.

Je suis aussi heureux de lire que les établissements scolaires vont être dotés d’espaces verts – potagers et vergers – pour éveiller les consciences sur l’alimentation. Je remercie le Conseil d’Etat pour ses réponses engagées. Il ne faut pas s’arrêter là, et il faut continuer de parler des aliments ultra-transformés (AUT), aujourd’hui omniprésents.

Mme Sonya Butera (SOC) — Président-e

La discussion n’est pas utilisée.

Ce point de l’ordre du jour est traité.

Retour à l'ordre du jour

Partager la page