21_INT_104 - Interpellation Graziella Schaller et consorts au nom Les vert'libéraux - Quel monitorage pour les établissements de la scolarité obligatoire ?.

Séance du Grand Conseil du mardi 31 août 2021, point 2.2 de l'ordre du jour

Texte déposé

Partant du constat, comme de nombreux spécialistes de l’éducation, que les études internationales comme PISA ne sont pas toujours pertinentes pour comparer les systèmes scolaires (cf. notamment Duru-Bellat, 2012) et que les épreuves cantonales de références (ECR) vaudoises mélangent des objectifs d’évaluation du travail des élèves, ainsi que de pilotage du système (au sens de Tessaro & Ntamakiliro, 2010), il apparait difficile aux politiques et aux personnes intéressées par le système scolaire vaudois d’obtenir des informations sur la qualité de celui-ci et les performances des élèves. Il semblerait que les futures épreuves centralisées du certificat de fin de scolarité (cf. réponse du Conseil d’Etat à l'interpellation Nicolas Croci Torti – Les examens de fin de scolarité à l'épreuve du Covid-19 – 20_INT_497) ne fourniront pas plus de données répondant à ces attentes.

 

 

En consultant le site internet de l’Etat de Vaud, le DFJC ne fournit pas d’indicateurs actuels du système scolaire – ou s’il le fait, il n’y a pas de moyen d’employer ces données à des fins d’analyse. Le système scolaire vaudois et son pilotage apparaissent comme peu transparents.

 

Dans un système scolaire qui devrait laisser une large place à l’autonomie des établissements scolaires et aux projets innovants portés par les directions et les enseignant-e-s, force est de constater qu’aucun monitorage ne semble être réellement effectué.

 

Ce peu de retours sur la qualité des prestations et des enseignements fournis par les établissements semblent en contradiction avec la LEO, notamment l’article 41 qui indique que « l’établissement développe une pratique d’auto-évaluation orientée vers l’amélioration des prestations et des résultats », ainsi que l’article 113 qui stipule que « l’évaluation du système s’effectue notamment au moyen d’épreuves communes passées par tout ou partie des élèves au cours de leur scolarité. Ces épreuves peuvent être de portée cantonale, intercantonale ou internationale. »

 

Au vu des élément ci-dessus et soucieux de soutenir un pilotage efficace du système éducatif dans son ensemble, le groupe vert’libéral interpelle le Conseil d’Etat sur les questions suivantes :

  • Quel est le rôle des épreuves cantonales de référence quant au monitorage du système éducatif et au pilotage des établissements scolaires ?
  • Quel sera le rôle des futures épreuves centralisées du certificat de fin de scolarité ?
  • Que font les établissements scolaires des possibles comparaisons réalisées avec les résultats des ECR et les moyennes fournies ? Que mettent-ils en place suite à ces comparaisons ?
  • Quelles pratiques mettent en œuvre les établissements pour leur auto-évaluation et que fait le DFJC des résultats de ces auto-évaluations ?
  • Quelles mesures le DFJC entend-il développer pour promouvoir le monitorage des établissements scolaires, afin de renforcer le pilotage du système scolaire, la qualité de celui-ci et l’information au public ?

 

 

 

 

Références :

  • Tessaro, W. & Ntamakiliro, L. (2010). Les évaluations externes en Suisse romande : enjeux, pratiques et effets. Article accessible en ligne :

http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/LME/tessaro/WT-LN.pdf

  • Duru-Bellat, H. (2012). Usages et mésusages des enquêtes PISA dans l’évaluation et le pilotage des systèmes éducatifs. LIEPP Policy Brief 2012,

Conclusion

Souhaite développer

Liste exhaustive des cosignataires

Signataire Parti
Blaise Vionnet V'L
Jean-Christophe Birchler V'L
Laurent Miéville V'L
Florence Bettschart-Narbel PLR
Claire Richard V'L
Carole Dubois PLR
Cloé Pointet V'L
Jean-Daniel Carrard PLR
Claude-Alain Gebhard V'L
David Raedler VER
Céline Baux UDC
Retour à l'ordre du jour

Partager la page