21_INT_108 - Interpellation Didier Lohri - Le Parc jura vaudois est-il la nouvelle discothèque en plein air du canton de Vaud.

Séance du Grand Conseil du mardi 7 septembre 2021, point 2.1 de l'ordre du jour

Texte déposé

 

Interpellé à plusieurs reprises sur l’organisation de manifestations sauvages (rave party, Goa, etc avant l'article du 24Heures du 6.9.21) dans les forêts et pâturages boisés de notre belle région du parc jura vaudois, permettez-moi de déposer une interpellation au Conseil d’Etat sur les mesures prises par ses services pour endiguer ce phénomène grandissant.

 

À ma connaissance il y a eu plus de 5 à 6 manifestations musicales non autorisées durant cette première partie d’été dans notre région. Force est de constater que les mesures prises à l’encontre des contrevenants ne sont pas dissuasives, puisque la recrudescence de ce type de manifestation ne diminue pas.

 

  • Ces manifestations sont hors de contrôle des autorités et ne bénéficient d’aucune autorisation POCAMA,
  • Les Communes doivent faire appliquer à la lettre les lois forestières, de protection de la faune et de la nature, dénoncer les usagers fautifs roulant sur les routes forestières alors qu'elles semblent impuissante face à ce phénomène.

 

Ainsi ai-je l'honneur de demander au Conseil d’Etat si il est possible :

  • de donner la possibilité aux communes via leurs garde-forestiers de pouvoir séquestrer le matériel de la manifestation ?
  • de donner la possibilité aux communes d’amender les organisateurs sans la procédure préfectorale ?
  • et d'autre plus général, est-ce que la cellule de renseignement HORO pourrait être activée afin de prévenir ce phénomène ?

 

 

 

Conclusion

Ne souhaite pas développer

Retour à l'ordre du jour

Partager la page