20_HQU_16 - Question orale Alexandre Démétriadès - Quel avenir pour les étudiants bloqués dans leur cursus en raison du coronavirus ?.

Séance du Grand Conseil du mardi 6 octobre 2020, point 3.3 de l'ordre du jour

Texte déposé

Comme le révélait le 24 heures du 28.09.2020, six étudiants de l’Institut des sciences du sport (ISSUL) de l’UNIL – à qui il a été interdit de participer à un camp en raison du coronavirus et qui n’ont ainsi pu obtenir les 1.5 crédits qui leur manquaient sur un total de 180 – se sont vu refuser l’obtention de leur bachelor. En outre, ces étudiants n’ont pas eu la possibilité de commencer officiellement un cursus de master et d’anticiper l’obtention de crédits issus de ce cursus et ce, alors que l’UNIL, l’UNINE et l’UNIGE (triangle azur) ont déjà prévu cette possibilité ou la prévoient encore. Cette situation doit concerner des étudiants d’autres facultés qui ont été obligés de manquer des examens à la suite d’un isolement ; elle implique pour les étudiant-e-s des prolongations de cursus et des charges supplémentaires.

Les bases légales régissant le fonctionnement de l’UNIL ne prévoient-elle pas l’anticipation de crédits de master pour des cas tels que celui susmentionné, notamment au regard de la situation sanitaire actuelle ?

Retour à l'ordre du jour

Partager la page